Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 10:16

Nous avions déjà abordé  cette cruciale question des singes qui posaient des tas de problème à la gare de Lucknow : attaque de passagers, vol d’objets, banquettes arrachées, bref une panoplie de nuisances provoquée par des hordes de singes en liberté.

 

Jusqu’au jour où un chômeur a eu l’idée de se déguiser en langur pour effrayer les singes; et le langur c’est aussi un singe mais un singe réputé féroce et dont les autres singes ont peur.

 

A Delhi, les nuisances causées par les singes sont quotidiennes. A Bombay nous avons les corbeaux, mais à Delhi ils ont les singes… Vous rigolez, mais c’est sérieux et à tel point qu’en 2007 un adjoint au maire s’est tué en tombant 0523-dmonkey-dispatches-india-Monkey-Trainer_full_380.jpgde sa terrasse pendant une attaque de singes, comme quoi l'adjoint au maire aurait du avoir des gorilles pour le protéger !

 

Et Thomas nous signale un article de journal rapportant l’histoire de Badal, un indien qui promène à vélo un langur tranquillement assis à l’arrière du vélo. Et à sa seule vue, les singes décampent…

 

Le problème est toujours le même ; on ne peut tuer les singes car le dieu Hanuman, représenté par un singe, est vénéré par les hindous. Il faut donc trouver d’autres moyens.  Il faut dire qu'Hanuman n'est pas n'importe qui dans la mythologie hindoue; son nom vient du sanskrit et veut dire pourvu (man) de mâchoirs (hanu). C'est un héros de l'épopée Ramayana et il est très populaire dans les villages. lord-hanuman2.jpg

 

Quant à Badal, il a dressé son langur pour faire fuir les singes et sans même descendre de vélo. Badal pédale donc quelques heures par jour dans la ville et est payé 5 dollars par jour.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 05:26

On vous a déjà  parlé dans ce blog des corbeaux de Bombay et de leurs odieux croassements. Soyons clairs, nous n'aimons pas ces animaux sources de fréquents désagréments. Et en plus, comme dirait n'importe quel observateur attentif, c'est cocasse de s'appeler corps-beau quand on est aussi moche !

 

Venons-en aux faits.

 

Cette nuit j'ai fait un rêve de corbeaux !

 

J'avais entre-ouvert l'une des fenêtres du bureau, comme je le fais souvent, sauf que là j'avais bien ouvert. Histoire d'aérer la pièce (comme c'est la salle de rédaction du blog, chacun peut comprendre qu'il n'y a pas d'inspiration sans air !).

 

Olivia et moi nous absentons du bureau quelques minutes ; lorsque nous revenons, des dizaines de corbeaux sont entrés dans le bureau et s'attaquent à tout ce qu'ils voient. Mes papiers, les livres, l'imprimante et il y a un même un corbeau qui enfonce les touches du clavier de l'ordi avec son bec ! Le cauchemar !

 

Me voilà dans une fureur pas possible, traitant ces volatiles de tous les noms d'oiseau possibles. Ils ne doivent pas bien comprendre le français !  

 

Olivia me presse d'agir et de trouver une solution. Longue discussion. Je propose d'attraper un de ces volatiles et de lui couper la tête. Olivia est carrément pas d'accord, on ne peut pas tuer ainsi des animaux ! De nouveau longue discussion. J'ai du (dans ce rêve) faire preuve d'une extraordinaire force de persuasion car elle a accepté le plan que je proposais. J'attraperai les corbeaux un à un, je leur couperai la tête puis je les relâcherai. L'honneur était sauf avec cette liberté promise.

 

S'il lit cet article, Freud doit être intéressé. Quant à Hitchcock il doit rigoler.

 

Depuis ce rêve néanmoins, je n'ouvre la fenêtre que de 5 mm...

Partager cet article
Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 10:18

poste.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici le cachet d'une lettre qui nous a été envoyée depuis Paris ; la lettre a été postée à Paris le 25 janvier dernier et est arrivée... aujourd'hui à Bombay !

 

Cela, hélas, se produit fréquemment ce qui nous amène parfois à avoir des problèmes avec les lettres administratives ou à nous plonger dans le plus grand embarras lorsqu'il s'agit de factures à régler comme c'était le cas pour cette lettre !

 

Il ya des jours où on devient timbrés !

 

Qu'est-ce que cela aurait été si l'expéditeur avait utilisé ces timbres ?

 

lenteur.jpg

Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 15:48

Nous remercions notre amie Catherine, de nous avoir fait découvrir dernièrement le Gourmet store de l'hôtel Grand Hyatt de Santa Cruz. Une très belle surprise pour Geoffroy et moi !

 

Nous y sommes donc allés samedi et y avons même rencontré Lionel un chef pâtissier français. Ce traiteur est aux petits soins. Voici une petite liste non exhaustive de ce que l'on peut trouver :

  canstock0407894.jpg

Délicieuses truites de l'Himalya

Plein de pains différents, de très bonnes ciabatta (mais pas de baguette)

Des produits frais, des jus de fruits frais et fromages français (Reblochon, chèvre) 

Des quiches lorraines, quiches poulet champignons (excellentes)

Beaucoup de légumes (dont asperges).

De très bonnes pâtes feuilletées toutes fraiches prêtes à être congelées !

 

Et un vrai choix de viande comportant de la viande importée (Brésil, Nouvelle-Zélande) ; mais la disponibilité de la viande dépend des arrivages.

 

Pour la plupart des produits il faut commander 24h à l'avance.

 

On a testé plusieurs produits et avons été séduit par les rotis de boeuf et de veau, préparés et ficelés on ne peut que recommander ce traiteur ... à nos amis de Bombay qui est si attentif à la qualité des produits et à nos envies !

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 14:02

bail.jpg

 

Ce matin, on a halluciné en lisant le Times of India !

 

Désormais il faudra aller voir la police avant de signer un bail immobilier ! Jusqu'à présent le secrétaire du syndic d'un immeuble avait l'obligation d'informer la police de l'arrivée d'un nouveau locataire mais il semble que cela ne soit pas systématiquement pratiqué.

 

Sous prétexte de lutter contre le terrorisme, la police vient d'obtenir un renforcement de ces dispositions. Désormais ce sera à la fois au propriétaire de l'appartement, au locataire et à l'agence immobilière d'aller voir la police afin d'enregistrer tout nouveau bail. Et si le locataire est un étranger, il faudra joindre, en plus de la copie du bail, la copie du passeport et du visa !

 

Au royaume de la bureaucratie voila un grand pas en avant ! Et quand on sait que les trois quart des policiers sont corrompus, voila qui devrait permettre de donner lieu à quelques versements de bienfaisance supplémentaires !

 

Dans la série "pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer", l'Inde progresse à pas de géant.

 

Rappelons quand même qu'ici il n'existe pas de modèle de bail standard comme en France, qu'il n'existe aucune règle fixant les conditions d'indexation du loyer lors de son renouvellement (le propriétaire peut très bien vous dire que le loyer augmente de 40%) et que les relations entre propriétaires et locataires sont par nature compliquées.

 

Notre collègue blogueuse Emilie dans son excellent blog www.indiansamourai.com/  raconte (dans son article du lundi 24 janvier) ses déboires avec sa propriétaire. Elle informe sa propriétaire qu'elle va s'absenter et qu'une amie sera chez elle pendant ce temps-là, refus de la propriétaire car il n'y a pas eu d'enregistrement à la police : "Qui sera responsable de cette personne si tu n’es pas là ? Elle est nouvelle en ville, ce serait très dangereux et déraisonnable de la laisser seule dans ton appartement" ?

 

Emilie informe sa propriétaire qu'elle va recevoir la visite de ses parents ; la propriétaire répond : "We would need passport copies of your parents, should we be asked for identities".

 

Ce soir on va écrire à notre propriétaire pour lui demander l'autorisation de respirer ; il va nous répondre qu'on ne manque pas d'air !

 

Blague à part, car nous avons la chance d'avoir un propriétaire exceptionnel, la réalité de la vie des locataires et des relations avec les propriétaires est kafkaiesque. Incredible India !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 12:15

004 - Copy

 

 

Jyothi est la jeune femme qui vient dans la journée pour s'occuper de Flip !

 

L'autre jour elle m'a demandé de la prendre en photo et elle avait amené un joli sari. En effet, Jyothi est fiançée et ette voulait envoyer des photos d'elle à son futur mari car ce dernier ne l'a jamais rencontré.

Il s'agit bien sûr d'un mariage arrangé. Elle nous a dit que son futur mari était ingénieur, mais elle ne l'a pas encore rencontré.

 

Le mariage aura lieu pendant les fêtes de Diwali, dans un an, Diwali étant le moment le plus "auspicious" pour les mariages.

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 10:46

Santosh, notre chauffeur, est très bavard !

 

Voici quelques extraits de conversations que nous avons eues avec lui ; la première était en juillet, la seconde en septembre.

 

juillet

 

L'autre jour, nous parlons de son prochain voyage dans son "village" au Kerala, là où habitent ses parents. Jusqu'à présent Santosh était réticent à aller voir ses parents car ces derniers veulent le marier.

 

Mais Santosh aime ses parents et veut aller les voir.

 

Je lui demande si ses parents vont lui présenter une fiancée ?

Non, me dit-il fermement, car je ne veux pas me marier. En fait ajoute-t-il (avec lui pas besoin de poser les questions, il les anticipe), je ne peux pas me marier ! Il comprend que je veux comprendre pourquoi...

 

Pour se marier, il faut disposer d'au moins deux lakhs (3.5 k€). En effet il faut offrir un collier en or à sa fiançée, acheter un sari pour le mariage, plus d'autres bijoux, au moins deux lakhs, et encore l'or est moins cher dans le Kerala qu'à Bombay !

 

Il ajoute, mais je ne me plains pas car pour la fiancée ou la future mariée il faut au moins 6 lakhs (9.5k€) car le mariage coûte cher.

 

Santosh me dit que son frère cherche à se marier mais avec une femme qui ait une dot importante, car son frère ne veut pas travailler... Lui, me précise-t-il, ne regarde pas si la dot est importante ou pas. Ce n'est pas cela qui compte mais maintenant si mes futurs beaux-parents veulent me donner de l'argent je l'accepterai.

 

Je demande à Santosh si sa femme devra être catholique comme lui ? Non, non, elle peut être hindoue du moment qu'elle me comprend et qu'elle est "fair" avec moi.

 

Santosh met donc de l'argent de coté pour pouvoir un jour se marier; mais pas avant deux ans me dit-il.

 

septembre

 

Conversation étonnante dans la voiture.

Santosh ouvre le bal (c’est presque le cas de le dire) et me dit que son mariage aura lieu dans son village, quelque part dans le Kerala.

Et avant que j'ai eu le temps de poser des questions sur le mariage, car j'ignorais qu'il avait décidé de se marier, il me demande. « Mais est-ce que vous viendrez à mon mariage avec Madame ? » Je lui dis que c'est très gentil et que l'on fera tout pour venir. Il insiste : "mais pour moi c'est important que vous veniez, j'ai parlé souvent de vous à mes parents et ils aimeraient vous connaître!". Oui, oui Santosh, sauf si on voyage en Europe, on fera tout pour venir. En moi-même je me dis que ce n'est pas évident car je sais à peu près où est son village et il va falloir du temps pour y aller, plusieurs heures de voitures après l'avion...

 

Je lui demande quand il compte se marier ; « je ne sais pas encore, dans un an ou deux », me dit-il. Bon, et j'enchaine : « mais avec qui vas-tu te marier, c'est quelqu'un du village » ?

 

Et Santosh de répondre : "Ah mais çà je ne sais pas encore, mais de toutes façons ce n’est pas un problème il y a plein de filles au Kérala ! »

 

            

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 07:13

1098313-xsOn s’interroge quelques fois sur la capacité visio-spatiale de l’homo indianus. C’est bien connu les indiens sont fâchés avec les plans et de toute manière ne connaissent pas la ville, surtout les chauffeurs de taxi.

 

Un jeune stagiaire français nous racontait son grand désarroi lorsque, demandant à un passant, son chemin, celui-ci lui répondit : It’s left on the right ! Effectivement, cela défie toute théorie rationaliste sauf à se demander si le passant n’était pas ambidextre ou si il ne s'agissait pas d'un rond-point !

 

Ici, le temps et l’espace sont assez indéfinis…

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:33

procession1.jpgC’est très humblement que nous sollicitons de nos lecteurs qu’ils nous tressent une couronne de lauriers ! Car, publier deux articles ce soir relève de l’exploit, d’autant plus que nous travaillons sans boules Quiès !

 

Ce soir c’est le dernier jour des festivités de Ganesh (car cette plaisanterie dure 13 jours) qui culmine bien sûr avec l’immersion de Ganesh dans la mer. On vous a déjà parlé l’an dernier de cette très importante tradition indienne pendant laquelle Ganesh se prend pour un sous-marin.

 

Si on immergeait un seul Ganesh, passe encore, mais chacun, chaque famille ou groupe de familles fait son Ganesh tout décoré et organise un convoi (ledit Ganesh est placé à l’arrière d’une camionnette ou sur un camion, selon la taille de l’objet du délit) et est suivi par un groupe plus ou moins nombreux. Il y a donc des milliers de processions dans toute la ville, lesquelles convergent vers Marine Drive et des milliers de personnes marchent dans l’eau pour aller immerger leur Ganesh.

 

Et à ce moment même, une longue procession défile sous nos fenêtres avec, comme toujours en Inde, une fanfare particulièrement déchainée et accompagnée de pétards. Insoutenable ! Et ils défilent à la vitesse d’un escargot !

 

Le dieu Ganesh est le dieu que les indiens sollicitent lorsqu'ils ont besoin d'une faveur ou d'un coup de main. Dis, Ganesh, tu ne pourrais pas faire le sous-marin qu'une année sur 5 ? On ne te demande pas grand chose, mais là, ce serait vraiment bien si tu le faisais...

 

Aller chercher les œufs de Pâques dans son jardin, c’est plus calme…

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 06:14

sherlock-holmesLa relation récente de deux faits divers par la presse quotidienne indienne m'inspire ce petit billet !

 

Au hasard je tombe sur un article relatant un vol de bijoux. Un indiviu se faisant appeler Vijay Kumar se présente dans une bijouterie prés de l'Hôtel trident (à Bombay) et regarde atentivement des bijoux. Il explique que son patron veut faire un cadeau à un employé et arrête son choix sur une montre en or et des bagues. Il explique qu'il reviendra avec son patron. Puis, peu aprés,il téléphone à la bijouterie leur demanant d'apporter les bijoux à l'Hôtel Trident car son patron ne veut pas se balader avec une grosse somme en liquide sur lui. Il demande donc au vendeur de venir chercher l'argent. Dans le hall de l'hôtel notre aigrefin baratine le vendeur et lui dit que son patron va descendre de sa chambre avec l'argent et donc qu'il peut faire venir les bijoux. Un autre vendeur arrive avec les bijoux. L'aigrefin donne au premier vendeur des photocopies de sa fausse carte d'identité pour qu'il prépare la facture. Il arrive à éloigner le vendeur qui a les bijoux avec lui et lui dit ; voilà votre collègue compte les billets que je lui ai donnés et vous pouvez me remettre les bijoux, ce que ce dernier fait. L'aigrefin disparait aussitôt avec son butin.

L'article se termine par cette phrase succulente : the police suspects that Vijay Kumar is not his real name.

 

Dans le même numéro un autre article relate un atentat à la bombe dont un ministre vient d'êre victime. Une mobylette remplie d'explosifs a explosé à l'entrée de la maison du ministre au moment ou celui-ci en sortait. L'article explique que la mobylette a été projetée en l'air à trente mètres et se termine par cette phrase : the police suspects that the explosive was kept in it !

Partager cet article
Repost0

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02