Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 18:39

As foreigners, we were living in Mumbai. At September end we went back to France with our labrador.

 

We had to get the Animal Health Certificate from the Department of Animal Husbandry & Dairying, Ministry of Agriculture, Government of India.

 

We had to go twice to the Animal Quarantine Office and it turned quickly complicated with this department, untill we understand that we had to bribe them.

 

My driver discussed with the guard who explained : we had to pay Rs 100 to each employee plus Rs 500 to Dr Bhosale, the official Vet. He also asked Rs 100 for himself.

 

As we had no choice we asked our Agent to pay Rs 900 and we got immediately the certificate signed.

 

This is exactly what happened.

 

Should you need more information, please feel free to contact us: olivia.geoffroy@yahoo.fr 

 

 

 

Interestingly, we found on internet another testimony regarding bribes habits with the same Department of Animal Quarantine :

 

http://blog.petrelocation.com/blog/pet-travel-expert/shipping-pets-to-india-why-you-need-a-no-objection-certificate-

 

 

 

 

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 10:36

Vendredi

275025_745230907_1300062443_n.jpgTous les Courteline et autres pourfendeurs de la bureaucratie peuvent aller se rhabiller ; ils n’ont jamais imaginé ce qui se passe en Inde. Un proverbe dit que les Anglais ont inventé la bureaucratie et que les Indiens l’ont perfectionné ! Voilà donc le récit des victimes que nous sommes, Flip compris, de cette bureaucratie poussée jusque dans son paroxysme.

Nous sommes donc allés hier à Navi Mumbai (on confirme que c’est loin) pour obtenir du vétérinaire officiel du gouvernement du Maharasthra sa signature sur le formulaire de l’Union Européenne régissant l’importation des « animaux carnivores domestiques ».

Nous avions avec nous tous les certificats nécessaires établis par notre vétérinaire ainsi que les photos de Flip prises sous quatre angles différents en format 4 fois 6 en deux exemplaires chacune.

Un rendez-vous avait été fixé à 11h. Miracle le vétérinaire était là. Mais avant de le voir il fallait faire examiner les papiers par ses équipes. Premier problème les photos, c’était 4 inches sur 6 inches, donc format carte postale, et pas 4 cm sur 6 cm ! Heureusement un représentant d’AGS est allé immédiatement chez un photographe du coin pour scanner les photos et les réimprimer en format carte postale. Nous comprîmes un peu plus tard pourquoi ce format carte postale était nécessaire. Derrière les photos, le vétérinaire appose deux énormes tampons à encre bleue violacée : la bureaucratie est consommatrice d’espace autant que de papiers.

Deuxième problème ; le certificat de vaccination de Flip est au nom d’Olivia alors que les autres documents sont à mon nom. Je tente d’argumenter en disant que ce qui compte ce n’est pas le nom d’Olivia mais le nom de Flip car il s’agit d’un vaccin et que ce n’est pas Olivia qui a été vaccinée contre la rage mais les fonctionnaires ne sont pas des mordus de mon humour.  Retourner chez notre vétérinaire dans le sud pour modifier le certificat nous prendrait deux heures ! Mais ces bureaucrates nous fournissent la solution ; allez, nous disent-ils, chez le vétérinaire Patil qui est à dix minutes d’ici et il vous fournira un nouveau certificat.  C’est ce que nous faisons et nous expliquons notre cas à ce véto qui très sympa émet immédiatement un nouveau certificat, daté d’il y a un an (sic !).

Retour chez le vétérinaire officiel. Pour ce certificat c’est bon. Ouf !

Nous attendons une bonne heure que le fonctionnaire de service rédige et imprime le certificat officiel. Cela finit par se faire et le vétérinaire officiel le signe ! Je lui demande donc de bien vouloir mettre aussi son tampon et sa signature sur le formulaire officiel de l’Union Européenne. Il refuse catégoriquement me disant que c’est à notre véto de remplir et signer ce papier et que lui ne pourra ensuite que contre-signer le document car c’est notre véto et pas lui qui prend la responsabilité de dire que le chien est vacciné puisque c’est lui qui l’a vacciné, ce qui ne l’a pas empêché d’accepter le « faux » certificat établi par un autre véto une heure avant !!!

Il nous rassure en nous disant : " ne vous inquiétez pas, faites moi apporter ce document signé par votre véto en deux exemplaires " et je vous le contre signerai demain.
Nous passons donc le soir chez notre véto ; en fait notre véto est en voyage et c’est son assistante qui nous reçoit. Elle est très sympa et se désole pour nous de cette situation. Elle nous explique que sa propre signature n’est pas reconnue par ce vétérinaire officiel sans qu’elle ait jamais compris pourquoi et donc qu’elle va imiter la signature de notre véto dont elle a le tampon ! Et c’est ce qu’elle fait.

Ce matin l’agent AGS repasse voir le vétérinaire officiel avec le formulaire. Le vétérinaire refuse de signer car s’il y a bien le tampon de notre véto, il n’y a pas le numéro d’inscription à l’ordre des vétérinaires !!!

On doit donc refaire faire ce papier !

 

Samedi

Ce matin nous sommes allés voir notre vétérinaire ; cette femme est vraiment adorable. Lorsque je lui ai dit qu’il fallait apposer son tampon avec son numéro d’enregistrement elle m’a dit qu’elle n’avait pas de tampon avec ce numéro et que c’était la première fois que quelqu’un faisait cette demande. Elle l’a donc rajouté à la main.

 Nous filons aussitôt après à Navi Mumbai.  Entre temps j’appelle l’agent AGS qui devait venir mais AGS m’en envoie un autre. Lorsque nous arrivons, nous allons voir le sous-chef qui fait les papiers et qui nous dit que le grand chef vet n’arrivera qu’à quatorze heures ! Notre chauffeur Santosh va nous aider de manière astucieuse ; il va parler moto avec l’un des gardiens, fait copain-copain, et vient nous revoir peu après. « Bon, je sais comment çà fonctionne ici ; il y a trois employés dont le sous-chef auxquels il faut donner 100 roupies à chacun et il faut aussi donner 500 roupies au vétérinaire en chef et là ils vont signer votre papier ».

Santosh et nous, expliquons tout cela à l’agent AGS (lequel est venu sans un kopeck) et lui donnons les 800 roupies.

Deux heures après, il nous appelle pour nous dire que le papier a été signé !

Voilà comment çà marche dans ce pays. 800 roupies cela ne représente que 12€, mais bien sûr c'est ce principe de corruption systématique des fonctionnaires qui nous écoeure.

On attend d’être arrivés à Paris pour réagir. On a le nom de ce vétérinaire et quelques contacts dans la presse et puis on fera sans doute un article en anglais dans ce blog dont le titre sera repris par les moteurs de recherche.

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:39

On commence à angoisser pour notre labrador, rien n'est gagné dans notre parcours du combattant bureaucratique !

 

On apprend aujourd'hui que les photos que nous avions faites ne vont pas ! La société AGS est chargée de nous assister dans ce processus. Du coup, toutes affaires cessantes, me voilà devant aller à Chembur en début d'après-midi pour vérifier avec AGS les documents de Flip. Et surtout comprendre le format des photos demandées.

 

Et là, on se retient pour ne pas exploser ; il faut une photo de face, le chien debout, une photo de trois quart avant, une photo bien perpendiculaire qui permette de voir de la truffe jusqu'à la queue, et une photo de trois quart arrière ! Même les terroristes se contentent d'une photo de face et une de profil, mais pour les "carnivores domestiques" la bureaucratie indienne a choisi de défier Courteline. 42249-bigthumbnail.jpg

 

Je demande quand même s'il ne faut pas une photo de dessus et une de dessous, tant qu'à faire et au faible prix des clichés, autant le dire tout de suite. Mon humour passe mal avec mon interlocuteur goannais qui ne comprend pas très bien que je perde mon flegme après une heure et demie de voiture. Je fais l'effort de ne pas demander s'il ne faut pas une radiographie de notre chien !

 

Puis redirection, à deux heures de là, dans le sud de la ville pour prendre Olivia et Flip et aller chez notre photographe. A l'aide d'un petit dessin je tente de lui expliquer les angles de prises de vue. Il est honnête et me dit qu'il ne comprend rien !

 

Bon, on passe dans le carré de 4 m2 qui sert de studio à ce Cartier-Bresson en herbe. Et là, Flip, sans doute sentant mon énervement, nous fait le coup du serpent : il s'aplatit alors qu'il doit être debout pour les photos. Heureusement qu'Olivia est là... 

 

Finalement, 20 clic85501_1280918175_a-giacometti-le-chien-1951-archives-fondat.jpghés plus tard, on sélectionne les photos. Quel format vous faut-il ?  Je lui dis que c'est 4 fois 6 (four by six) et il me demande si ce sont des cm ou des inches !  On a frôlé la carte postale grand format et évité l'A-380 !

 

Pour rigoler on se dit que l'on pourrait remplacer les photos de Flip par les photos d'une sculpture de Giacometti, juste pour voir la tête de "Monsieur-le-Vétérinaire-Officiel-du-Gouvernement-du-Maharashtra"... Il n'est pas sûr hélas que cette harmonie gracieuse toute en légèreté à peine soulignée émeuve notre fonctionnaire territorial. Enfin, quoi que... après tout personne n'a jamais essayé !

 

Le fameux rendez-vous est programmé normalement, ce qui veut dire sous réserve de trois ou quatre confirmations, jeudi mais l'heure ne sera connue que plus tard...  Dans ces moments et quand je vois que notre chien est finalement assez zen, je me dis que je vais peut-être troquer mes corn-flakes matinaux par du Royal Canin taille adulte. voyage1-copie-1.jpg

 

Bref on finit la journée aux aguets et aux abois ! Le voyage de Flip semble avoir déjà commencé... et semble surtout pas prêt de se terminer...

 

 

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 10:17

Nous étions récemment au Taj Fisherman's Cove de Chennai.

 

Quelle ne fut pas notre surprise de voir qu'une de nos serviettes de toilette avait été roulée de manière bien canine...

 

C'est quand même extra !Chennai-040.JPG

 

 

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 16:37

Nous sommes bien sûr dans les derniers préparatifs de notre départ et ne cessons de voir nos amis français et indiens ainsi que des nouveaux expatriés qui arrivent ici.

 

Les choses sont à peu près sous contrôle grâce notamment à Olivia qui fonctionne avec une mémoire d'éléphant ce qui est assez couleur locale!

 

Mais bien sûr, le vent de l'anxiété (c'est plus joli que "stress") souffle quand même ! Et ce vent vise en fait notre labrador, Flip.

 

En effet ramener un chien en France (Molière apprécierait sans doute le même début de phrase retraduit en langage administratif moderne - importation de carnivores domestiques...) nécessite quelques efforts cérébraux. Mais on a fini par comprendre les méandres des circulaires de l'Union Européenne qui nous auront imposé d'envoyer du sérum (de Flip !) jusqu'en Haute-Garonne dans l'un des quatre seuls laboratoires vétérinaires afin de s'assurer que l'anti-rabique était bon ! Tout cela est fait y compris les 12 photos format passeport, le certificat de bonne santé délivré par notre vétérinaire, le carnet de vaccination à jour etc..   Tout cela est fait . MAIS IL MANQUE LA DERNIERE ETAPE !!!

 

dog_doctor_nurse_vet_veterinary_veterinarian_sticker-p21780.jpgEt la dernière étape, imposée par l'UE, est le tampon du vétérinaire officiel du gouvernement du Maharasthra, qui doit, au vu de tout ce dossier, apposer un tampon (et sa signature!) sur un formulaire de l'UE qui reprend les éléments de santé du "carnivore domestique". Et cerise sur le gâteau ce vétérinaire se trouve à Navi Mumbai soit dans le grand nord de Bombay.

 

Et là on commence à flipper (sans jeu de mots) car les rumeurs vont bon train ; ledit vétérinaire ne parle que marhati, il est désagréable (là ma secrétaire qui lui a téléphoné me l'a confirmé), et... que l'on devra payer un backshish si on veut avoir le tampon....

 

Et là, cela nous a révolté mais aussi amusé. Révolté car ras le bol de ces fonctionaires corrompus ! Mais amusé aussi car après tout, devoir, pour son chien, graisser la patte... n'est-ce pas naturel ?

 

Heureusement ce matin un ami m'a rassuré ; une amie de cet ami est passé entre ses "pattes" et aucun backshish n'a été demandé ; mais l'animal (le vétérinaire officiel) est très pointilleux sur les papiers !

 

Affaire à suivre en espérant qu'on ne va pas tomber sur un os !

 

 

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 10:00

caste-india-tech-support-cartoon.jpgUne amie expatriée nous fait suivre un amusant mail écrit par des amis de son propriétaire, un couple d'indiens ; notre amie expatriée a eu ce mail un peu par hasard en bas d'une chaine d'emails dont seule une partie la concernait.

 

Bref ce couple d'indiens revient enchanté d'un voyage en Autriche et en Allemagne. Et ils écrivent à leurs amis : " We enjoyed our holidays in Austria and Germany.  Sometimes I wonder why so many foreigners leave their country and come to work in India" .  

 

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 10:46

Le 20 juillet dernier un léopard a attaqué le village de Prakash Nagar dans le Bengale. Onze personnes ont été blessées par le félin.

 

On voit sur les photos les policiers tenter de maitriser l'animal. Ce dernier sera finalement neutralisé.

Les images sont saisissantes.

 

 

 

 slide_34496_311977_large.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

slide_34496_311980_large.jpg

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 16:20

876734119_a17115c448.jpgVoila une nouvelle importante pour les étrangers qui vivent en Inde mais aussi pour tous les Indiens. Les hypermarchés type Carrefour ou Walmart semblent avoir des chances de pouvoir s'implanter en Inde.

 

En effet jusqu'à présent ces géants de la distribution se heurtaient à un obstcale de taille; ils pouvaient investir en Inde mais avec un partenaire indien et ne pouvaient détenir plus de 49% d'une joint-venture. Résutat des courses (sans jeu de mots), ils ne se sont pas implantés estimant qu'ils devaient avoir un contrôle plus important pour pouvoir maîtriser la distribution. Et on les comprend.

 

Depuis pas mal de temps on évoque la possibilité de cet assouplissement règlementaire. De fait plusieurs partis politiques dont le BJB défendaient les petits commerçants, il est vrai clairement mencés par cette perspective. Et en Inde aujourd'hui la part de marché de la grande distribution est de 4% à comparer à 66% au Japon et 20% en Chine.

 

Ces jours-ci le Comité interministériel en charge de ce dossier a donné un accord de principe pour autoriser ces investissements étrangers à hauteur de 51%.

 

C'est un grand pas en avant. Outre le fait que cela devrait se traduire par des investissements étrangers importants (l'Inde est très en retard en ce domaine), cela va révolutionner la distribution; d'abord sur le plan de l'hygiène mais aussi pour la permanence et la variété du choix et enfin sur les prix. On espère aussi que les manipulations des producteurs diminueront et donc qu'on aura moins de jours sans salade, sans courgettes, sans yaourts... Enfin, et cela a été un argument, la grande distribution devrait permettre de faire baisser la "food inflation".

 

Soyons clairs, la distribution de produits alimentaires en Inde par les petits commerçants n'est pas un modèle ! On a vu en Europe qu'après plusieurs années, les deux systèmes ont fini par cohabiter en misant sur leur complémentarité : proximité, horaires d'ouvertures.  

 

On espère donc que ce changement règlementaire sera bien validé et que l'Inde profitera de ce nouveau modèle de distribution.

 

 

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 10:47

geoffroy-pic.jpgPlusieurs lecteurs (en fait 3 !) ayant exprimé leur souhait (souhait mâtiné de scepticisme chez certains...) de voir le résultat,  du travail de ce photographe, voici le résultat.

 

Ils avaient raison car le photographe a pris la photo à l'envers ! Je vais devoir y retourner !

 

Blague à part, pour 6 photos, c'est 30 roupies soit 0.50 €...

 

 

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 15:48

Je dois me faire faire trois photos, format passeport, pour la procédure d'obtention du visa pour le Bangladesh, pays dans lequel je dois me rendre d'ici trois semaines. Notre Santosh me dépose donc devant cette petite échoppe prés de chez nous qui ne doit pas dépasser les 4 m2.

 

Entre le moment où je suis entré et le moment où je suis sorti de l'échoppe, il ne s'est pas écoulé plus d'une minute ! Aussitôt arrivé, le photographe me demande ce que  je veux, je lui explique, c'est rapide; il me fait asseoir sur le tabouret de service, relève le fond d'écran noir pour que le fond d'écran blanc apparaisse, saisit son appareil numérique, allume un projecteur, me fait mettre la tête dans un axe dont la verticalité m'échappe, appuie sur le déclencheur de son appareil et s'aperçoit que la pile de son flash est morte, d'un tour de main ouvre un tiroir puis le boitier de son flash, change la pile, vise à nouveau ma tête et prend le cliché. Puis il me tend un papier pour que j'écrive mon nom et me demande si cela ira pour demain.

 

Tout cela n'a duré qu'une minute ! Au pays qui intègre dans ses repères subconscients la durée d'un cycle de l'univers (environ 4 milliards d'années) voila qui tient du miracle. Mais ainsi en est-il de l'Inde de la rue, agile dans ses gestes répétitifs. Tous ne sont pas ainsi, mais ceux qui sont agiles le sont à la vitesse grand V.

 

Voila qui me fait penser à un visiteur du siège qui venant à Bombay s'aperçoit à son premier rendez-vous qu'il a oublié ses cartes de visites. De la banque nous appellons un imprimeur du coin qui vient aussitôt, prend la dernière carte de visite de notre distrait visiteur. Deux heures après il reviendra avec 100 cartes de visites parfaitement imprimées. Mais il facturera le service super express, soit 800 Rs (environ 12€).

 

Dans un pays où l'on n'aime pas prévoir et anticiper, l'improvisation est ici parfaitement organisée !

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Vie quotidienne
commenter cet article

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02