Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Les formalités du FRRO à l’arrivée

Normalement les étudiants ont l’obligation de s’enregistrer au FRRO (Foreign Regional Register Office) dans les 14 j qui suivent leur arrivée. Il est vivement recommandé de le faire pour éviter des problèmes par la suite. L’endroit est très administratif et il se peut que l’on vous demande de payer plus (corruption)…

 

Commentaire de Virginie

Une de mes pires expériences en Inde… le FRRO ! Il faut dire que je m’étais mal renseignée (et, à ma décharge, les infos sont difficiles à trouver). Je suis venue en Inde 2 mois avant mon semestre d’étude universitaire à Bangalore, afin de faire du tourisme dans le Nord. J’ai donc atterri à Delhi, et suis partie tranquillement dans le Cachemire…Le souci était qu’il fallait que je me fasse enregistrer au FRRO dans les 14 jours suivant mon arrivée en Inde, car j’avais un visa étudiant de plus de 6 mois. C’était écrit sur le visa ; mais j’ai jugé que je pourrais négocier à mon retour. Bien entendu, les autorités indiennes sont très obtuses et il était hors de question de négocier. Et sachant que le but de mon séjour était les études, et que j’allais étudier à Bangalore, il était impossible de se faire enregistrer à Delhi… J’ai eu ces informations après deux fois trois heures d’attente dans une salle surpeuplée et non aérée.

Je ne me suis pas pressée pour descendre à Bangalore pour l’enregistrement, car, dans tous les cas, j’avais dépassé les 14 jours. La question était seulement de savoir si la pénalité financière était proportionnelle aux jours de retard. Ce n’est pas le cas.

Ainsi, une fois arrivée à Bangalore, je suis allée au FRRO, à trois reprises, car les documents que m’avait fournis mon université n’étaient pas adéquats.

Pour remarque, le FRRO est assez incroyable : les fonctionnaires volent dans tous les sens et brassent du vent et des papiers, aucun ordinateur n’est utilisé, rien n’est informatisé, malgré la quantité de document que chaque personne dépose… Autant dire qu’on n’est jamais rassuré quand on laisse son dossier (avec son passeport bien entendu…) au FRRO le temps qu’ils délivrent le document d’enregistrement.

 

Commentaire de Léa

Le FRRO, lieu où il faudra vous rendre sûrement plus d’une fois… Il faut que vous vous y enregistriez dès que vous avez une adresse permanente et surtout avant 14 jours après votre date d’arrivée. S’armer de photos d’identité, de photocopies de passeport, de visa et de bail. Mais attention, cela ne suffit pas : le bail doit être tamponné par la police. Donc direction les autorités locales, payer 5000 roupies officiellement, 5600 en réalité dans un bureau où une trentaine de personnes s’agitent. Puis, passage à la police pour obtenir le fameux tampon et enfin, retour au FRRO

Commentaire de Capucine C.

Le FRRO se trouve juste derrière Saint Xavier’s, à l’étage. Il peut y avoir une longue queue dans la rue mais ne vous y fiez pas, ces personnes la n’attendent pas pour le même bureau, montez directement. J’y suis allée un peu avant l’ouverture (le bureau est ouvert de 9h a 13h), vers 8h40, et je n’étais pas la première à attendre. Pour pouvoir passer le premier guichet, il faut fournir :

-          4 photos d’identité de taille passeport

-          Une preuve de résidence (bail en général). Dans notre cas, il a fallu obtenir un tampon de la police après l’enregistrement auprès des autorités locales (5000 Rs pour 2), soit deux jours dans des bureaux pour obtenir le fameux tampon de la police sans lequel notre bail n’était semble-t-il pas valable.

-          Des photocopies du passeport et du visa

-          Pour les étudiants, le « bonafide certificate » de votre université prouvant que vous êtes étudiant en échange

En clair, ne vous y prenez pas le dernier jour, puisque obtenir les différents documents peut prendre plus de temps que prévu !

Une fois sur place, il s’agit de remplir un formulaire informatique, de patienter entre les différents guichets. Vous devez payer 100rs pour acheter un dossier en carton, on nous en a demandé 50Rs de plus – c’est ainsi que l’on a fait connaissance avec la corruption. La démarche nous a pris deux heures une fois tous les documents réunis.

 

Commentaire de Soazic

Concernant le FRO, cela n’a pas été très clair pour moi au début, je ne savais pas si je devais aller m’inscrire ou non. Voila la réponse clair et simple : Si votre visa est valable plus de 6 mois vous devez allez impérativement vous inscrire. Une mauvaise surprise peut vous attendre sinon, une française pourrait en témoigner. Elle a fait un stage de 4 mois à Bombay puis arrivait l’aéroport alors qu’elle s’apprêtait a prendre son vol retour pour la France la douane n’a pas voulu la laisser passer car elle n’était pas inscrite au registre du FRO. En effet elle est restée moins de 6 mois en Inde mais son visa était valable pour 1 an, voila toute la nuance.

Si votre visa est inférieur a 6 mois, n’aller pas au FRO ils ne veulent pas de toute façon de votre inscription.

 

Commentaire de Marc, Athéna, Fabien et Alix

Nous avons attendu durant deux heures environ, l’attente est assez longue. Quant au prix demandé, c’était le prix normal il n’y a pas eu de soucis pour aucun de nous 4. En revanche, ils sont assez pointilleux sur les documents à avoir, il faut vraiment être à jour, et s’il en manque un, il faudra revenir !

En tant qu’étudiant, il faut apporter : le passeport et visa, un certificat de l’école, adressé au FRRO, attestant de ta scolarité, avec les matières choisies, 4 photos d’identité, photocopies de passeport et visa, preuve de résidence.

 

Commentaire de Mathilde

 

Effectivement, souciez vous du FRRO dès les premiers jours, car on ne sait jamais si cela prendra 2jours ou bien 2semaines ! Une autre précision qui vous fera gagner du temps : tous les documents sont à fournir en 3 exemplaires, donc pensez à passer par la case « photocopieuse » avant de commencer la paperasse.

 

 

L’enregistrement au Consulat de France

C’est une formalité gratuite et facultative. On vous le recommande pour plusieurs raisons ; ce sera plus simple pour refaire votre passeport si vous perdez le vôtre. Vous recevrez aussi les messages d’alerte ou d’information du Consulat.

 

Commentaire de Virginie

Utile pour l’invitation au 14 juillet.

 

Commentaire de Léa

Autre chose, l’enregistrement permet d’être inviter au Taj Hotel le 14 juillet par le Consul. PS : aller chercher votre invitation au Consulat, il est rare qu’elle arrive jusqu’à chez vous.

 

Commentaire de Capucine C.

Prévoyez simplement d’amener votre passeport, rien à payer (une affichette précise : «bribes forbidden in this office » !).

 

Commentaire de Capucine et Valentine

Il n’est pas obligatoire d’aller au Consulat pour s’enregistrer, un formulaire est disponible sur le site du Consulat.

Les papiers suivants doivent être scannés et envoyer par mail à Thrity Sethna (thrity.sethna@diplomatie.gouv.fr):

-          Passeport

-          Visa

-          Photo d’identité

Votre carte Consulaire vous sera par la suite envoyée par courrier à votre adresse à Mumbai.

 

 

Commentaire de Marc, Athéna, Fabien et Alix

Cela est vraiment très rapide et l’enregistrement peut même s’effectuer en ligne.

 

 

La recherche du logement – comment le trouver, combien çà coûte et comment çà marche ?

Voilà un point important et pas évident. Les choses ne fonctionnent pas comme en France et ne pensez pas que l’on trouve un logement comme çà. Tout d’abord les propriétaires ne sont pas forcément d’accord pour louer un logement à un étudiant étranger. Ensuite le système ne fonctionne pas avec des annonces mais par l’intermédiaire de brokers (auquel il faudra payer une commission égale à un mois de loyer). Peu de brokers sont habitués à traiter des demandes d’étudiants français. Autre point important, l’usage est de louer pour un an en payant les 12 mois de loyer d’avance plus un mois de caution ! En ce qui concerne la colocation, c’est possible mais cela peut être une difficulté pour le propriétaire. Ne pas hésiter à demander à votre propriétaire si vous pouvez recevoir des amis.

 

Indiquez ici comment cela s’est passé pour vous : quel broker avez-vous choisi ? Quel logement avez-vous trouvé, combien cela coûte ? Indiquez si vous êtes seul(e) ou en colocation. La question logement étant très importante, n’hésitez pas à détailler votre expérience.

 

Commentaire de Virginie

J’ai eu beaucoup de chance et n’ai pas expérimenté toutes les galères de logement si courantes à Bombay. Bon plan : demander au consulat ou à la Mission Economique la liste des Paying Guest qu’ils répertorient à Bombay. Elle est mise à jour régulièrement. C’est ainsi que j’ai trouvé mon appartement.

 Commentaire de Léa

J’a eu la chance d’être loger chez une amie indienne pendant la première semaine qui a suivi mon arrivée en Inde. Elle m’a fait rencontré un de ses amis qui connaissait un brooker et nous avons tous ensemble visité plusieurs appartements. Situé à Khar West, je dispose de deux chambres, d’une grande salle à manger ainsi que d’une cuisine et une salle de bain. Je suis en collocation avec une autre Française et nous payons 22 000 roupies à deux, loyer excessif mais les indiens sont eux-aussi confrontés à cette inflation des prix immobiliers. D’ailleurs, si nous avons décidé de vivre à Khar et non à Colaba, pourtant beaucoup plus près de notre université, c’est qu’ici les loyers sont un tiers moins chers.

 

Commentaire de Capucine C.

Nous avons trouve un logement a Bandra en une seule journée de visites par l’intermédiaire d’un broker installe dans cette zone géographique. Son nom est Vishal, et son numéro : 9820600765. Il a été plutôt efficace dans notre cas, nous a emmenées faire les démarches administratives et sert souvent d’intermédiaire entre nos propriétaires et nous, les premiers ne parlant pas bien anglais.

 

Nous payons pour notre part chaque mois de loyer en espèces, directement à nos propriétaires. Notre caution était de 1 lakh pour deux.

 

Plusieurs conseils lors de la visite des appartements :

-          Essayez d’obtenir des informations sur la society, le syndic de l’immeuble. Celle-ci peut en effet considérablement influer sur votre mode de vie. Si vous êtes une fille, sachez précisément qui vous pouvez inviter (deux semaines après notre arrivée, notre ‘society’ nous a demande de partir sur-le-champ parce que nous avions invité des garçons chez nous alors que nous n’en avions pas le ‘droit’). La society a le pouvoir de vous expulser.

 

-           Renseignez-vous sur le lieu d’habitation de vos propriétaires : les nôtres vivent à l’étage au-dessus et peuvent se révéler très envahissants. Les Indiens n’ont pas la même notion que nous de l’intimité et du chez-soi, et ils peuvent considérer normal de sonner chez vous avec la moitie de leur famille a des heures incongrues. C’est encore plus vrai si vous êtes une fille, ils ont un tempérament très (trop) protecteur qui peut se révéler insupportable. Les habitudes occidentales (sortir et rentrer tard) peuvent les choquer, aussi mieux vaut-il savoir avant d’emménager qui sont vos voisins.

 

-          Négociez la caution, le paiement: rien n’est impossible, nous avons réussi à payer notre loyer tous les mois sans que nos propriétaires ne s’en formalisent.

 

-          Vérifiez l’équipement disponible (réfrigérateur, lave-linge, plaques de cuisson, meubles). Les propriétaires vous proposeront certainement les services d’une maid pour un salaire dérisoire de notre point de vue, qui peut cuisiner pour vous, laver le linge ou faire le ménage. A vous de voir ce que votre conscience vous dicte.

 

-          N’hésitez pas à rechercher un logement plus au nord, quitte à devoir emprunter le local train. Les quartiers autour de la Western Railway sont en plein essor (Bandra, Santacruz, Juhu) et n’ont (presque) rien à envier au Sud de Bombay. Les loyers y sont bien moins élevés que dans le sud, à confort égal. 

 

Commentaire de Marc

Pour ma part, j’ai trouvé mon logement grâce à Freddy (broker très sympathique et très efficace). Je logeais dans une chambre double au sein d’une maison familiale (guest house) au cœur de Malabar Hill. L’hébergement en guest house offre de nombreux avantages car elle est généralement moins chère qu’une location normale, le loyer est payable au début de chaque mois et aucune avance ni de caution ne sont demandées. Il n’y a pas non plus d’engagement de durée mais la famille a la possibilité de vous mettre à la porte du jour ou lendemain sans préavis. Le deuxième inconvénient est la dépendance vis-à-vis de la vie de la famille. Il faudra souvent s’adapter aux règles des personnes habitant la maison.

Il m’en coûtait 15 000 roupies par mois, ceci comprenant le ménage, le lavage des vêtements et la vaisselle effectués par le personnel de maison.

 

Commentaire de Capucine et Valentine

Nous conseillons tout d’abord aux nouveaux arrivants de chercher de France un logement provisoire pour environ un mois (hébergement chez des amis, paying guest house ou hotel-bien qu’ils soient très chers dans le sud de Mumbai-). Dès votre arrivée, contactez un broker

Il faut savoir que les prix dans le sud de Mumbai sont beaucoup plus élevés que dans le nord.

 

Nous avons pris Freddy comme brooker et nous avons mis 3 semaines environ avant de trouver l’appartement qui nous convenait. Apres il a fallu encore une bonne dizaine de jours avant de pouvoir signer et emménager dans l’appartement. Nous avons visité une quinzaine d’appartements tous entre colaba et Lower Parell. Nous avons finalement loué un appartement à Kemps Corner. Nous sommes en colocation à deux. Nous avons une chambre et payons 60 000 rs par mois. Avant de signer un contrat, il faut faire attention à plusieurs points :

-          vérifier que le PEST control a été fait

-          vérifier que tout fonctionne

-          louer déjà meublé

-          vérifier que la society vous laisse inviter des gens….

 

Commentaire de Marc, Athéna, Fabien et Alix

Nous avons choisi Freddy Da Silva qui nous avait été conseillé avant notre arrivée en inde. Il nous a fait visiter une quinzaine d’appartements. Finalement, nous en avons choisi un qui est situé à Kemp’s Corner, nous le payons 90 000 roupies par mois (pour 4 personnes, deux chambres mais cela est tout à fait correct et l’appartement est assez grand).

Selon les indiens, l’appartement est quand même très cher, je pense qu’il est possible de trouver des appartements moins cher, en travaillant avec plusieurs brokers par exemple.

Nous n’avons pas de problème mais il faut faire attention tout de même parce que certaines sociétés dans les immeubles n’acceptent pas les non-veg, et peuvent être un peu agressifs !

 

Commentaire de Mathilde

 

Avant de venir à Bombay, prévoir si possible une manière de se loger, soit à travers des expatriés, soit à travers des étudiants, pour ne pas avoir à se ruiner en hôtels, qui sont généralement aussi chers que peut l’être l’immobilier (50€ pour 20m2) à Bombay.

C’est une ville en pleine expansion, et les terrains manquent, d’où des prix exorbitants. L’équation petit-loyer-confort-emplacement n’est jamais résolue. Il faut choisir entre emplacement, petit loyer ou confort de l’appartement. Nous avions choisi de sacrifier le loyer, en ayant un appartement confortable et bien placé. Mais c’était plus de 500€ par personne et par mois. (Nous étions 3 dans 80m2, 2 chambres seulement) 

Ceci dit vivre plus au Nord est tout à fait possible. Par contre je ne vous recommanderai pas de sacrifier le confort de l’appartement, car vous y serez sûrement beaucoup pendant la mousson !

 

 

 

Les étapes administratives une fois le logement trouvé

Normalement le propriétaire demandera que vous vous enregistriez auprès des autorités locales et auprès de la police (fees 5600 INR).

Indiquez comment cela s’est passé pour vous

 

Commentaire de Virginie

Paying guest : le plus simple pour quelques mois de séjour : pas de déclaration, de commission,…

 Commentaire de Capucine C.

Nos propriétaires avaient accepté de ne pas nous enregistrer… mais nous avons eu besoin de le faire tout de même pour obtenir le tampon de la police requis pour l’enregistrement au FFRO. Si vous restez moins de 6 mois, essayez donc de négocier pour ne pas payer ces frais dont vous ne comprendrez sûrement pas l’utilité.

 

Il faut vous rendre au tribunal de justice le plus proche avec votre propriétaire (faites vous accompagner de votre broker, la démarche n’en sera que plus simplifiée). Trente personnes dans un petit bureau sont réunies pour prendre vos empreintes digitales, votre argent, et une photo de vous (par webcam). Ayez toujours avec vous votre passeport et des photocopies dans ce genre d’endroit. C’est en soi assez simple, il y a juste de l’attente avant, et après : on nous a fait revenir le lendemain pour obtenir notre bail tamponné à cause d’un « scanner en panne ».

 

Commentaire de Capucine et Valentine

Nous sommes allées nous enregistrer auprès des autorités locales et auprès de la police avec notre propriétaire et son brooker. Heureusement que le brooker avait des contacts auprès des autorités, cela nous a évité une longue attente.

 

 

Commentaire de Marc, Athéna, Fabien et Alix

Nous n’avons pas fait cette démarche.

 

Commentaire de Mathilde

 

Pour valider le contrat, n’y allez pas seul(e), vous vous feriez doubler par tout le monde. Essayez d’y aller avec quelqu’un ayant déjà fait cette procédure.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02