Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 11:55

Ces dernières semaines la tension entre l’Inde et la Chine s’est accrue.

 

Manmohan Singh, premier ministre d'Inde, s'est rendu le 3 octobre dans l'Etat indien de l’Arunachal Pradesh où se déroule une campagne électorale. Rien que de très banal, semble-t-il, pour un premier ministre. Pas pour les autorités chinoises, en revanche, qui viennent d'élever de vives protestations. L'Arunachal Pradesh est en fait une vieille source de discorde entre les deux géants d'Asie, car Pékin y revendique un territoire de 90 000 km2 que les Chinois considèrent comme le "Tibet méridional". Une visite du dalaï-lama, prévue pour novembre dans un monastère situé dans le même Etat, n'est pas non plus pour arranger les choses entre les deux pays.

 

L’Inde de ce coté a fortement réagi au fait que la Chine émettait des visas spéciaux pour les indiens de l’état du Jammu & Kashmir, officialisant ainsi un traitement chinois plus favorable pour les indiens de cet état qui lui aussi est partiellement revendiqué par la Chine.

 

La Chine soigne tout particulièrement le Pakistan et le premier ministre pakistanais était la semaine dernière à Beijing. La Chine a déclaré être l'amie et le partenaire le plus loyal du Pakistan qui entretient, comme on sait, des relations tendues avec l’Inde.

 

Et ceci sans mentionner les violations régulières de l’espace aérien frontalier entre la Chine et l’Inde.

 

Et pour calmer les esprits, les autorités indiennes ne cachent pas en ce moment qu’elles sont inquiètes des menaces d’attentats islamistes en reconnaissant qu’il est difficile de se protéger complètement de ces menaces.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Actualité et société
commenter cet article

commentaires

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02