Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 10:53

PHOTOLISTE_20090629140220_inde_pushkar_600_.jpgVoilà une petite ville située dans le nord du Rajasthan (au début du désert du Thar) qui est tout à fait intéressante.

 

Comme toujours en Inde, les dieux ne sont jamais très loin, et Pushkar est l’une des seules villes en Inde à posséder un temple totalement dédié à Brahma. On se souvient de Brahma, l’un des trois dieux majeurs de l’hindouisme avec Vishnu et Shiva. Sauf que Brahma, qui est quand même le dieu de la création, est mis en pénitence.

 

Brahma a quatre têtes et une légende nous explique pourquoi : lorsqu'il était en train de créer l'univers, Brahma engendra une déité féminine nommée Shatarûpa (celle aux cent formes superbes). Brahma en tomba immédiatement amoureux. Shatarûpa se déplaça alors dans de nombreuses directions pour éviter le regard insistant de Brahma. Mais, où qu'elle allât, Brahma se créait une tête pour pouvoir continuer à la voir. À la fin, il en eut cinq, une pour chaque direction cardinale et une pour regarder au-dessus. Bref, un vrai voyeur !

 

Dans le but de contrôler le dieu, Shiva coupa la tête supérieure, mais lorsqu'il apprit que Shatarûpa était la fille de Brahma, il décida que c'était inconvenant pour lui d'en être obsédé (car lui aussi en tomba amoureux) et décréta qu'il n'y aurait pas de lieu où il serait vénéré. En effet, seuls Vishnu - ou ses avatars - et Shiva continuent à être vénérés alors que Brahma est quasiment ignoré ; il ne possède qu'un temple qui lui est dédié, à Pushkar. Depuis cet incident, Brahmā récite les quatre Veda en pénitence.

 

Mais en Inde, il existe autant de légendes que de dieux ! Selon une autre légende, Brahma voulait organiser un grand sacrifice auquel il convia les dieux et déesses du panthéon indien. Afin de protéger le lieu du sacrifice des démons, il érigea une immense muraille dont on dit que les nombreux sanctuaires qui couronnent les collines autour de Pushkar en sont les vestiges. A l’heure propice où devait commencer le sacrifice, la femme de Brahma, Savitri, était absente. Brahma, pragmatique, prit alors une autre femme, Gayatri, qu’il choisit dans l’humble caste des bergers. En effet, selon la tradition hindoue, aucun dieu, ni brahmane ne peut accomplir un sacrifice sans la présence de son épouse. Sauf que, comme par hasard, Savitri apparut et devint furieuse d’avoir ainsi été évincée et remplacée. Elle maudit Brahma et décida (Ah! le pouvoir des femmes !) que Brahma ne serait plus honoré que dans un seul lieu, Pushkar. Brahma devint furieux à son tour et éleva Gayatri au rang de divinité !

 

 

pushkar-ghats-rajasthan

 

Pour finir avec la légende, les dieux lâchèrent un cygne avec une fleur de lotus dans son bec. Et là où tomberait la fleur de lotus serait l’endroit où Brahma devrait faire pénitence, et bien sûr la fleur de lotus tomba sur Pushkar ! Et bien sûr, Pushkar en sanskrit signifie « comme le lotus bleu ».

 

Donc Pushkar est un lieu de pélerinage hindou important. On dit qu’il y eut 500 temples et 52 palais. Mais le temple de Brahma fut rasé par l’empereur moghol Aurangzeb. Aujourd’hui les pélerins se baignent dans les eaux du lac en utilisant les 52 ghats (quais) disponibles.

 

Mais ce n’est pas tout. Pushkar a été aussi un lieu de pélerinage hippie des années 70. Et aujourd’hui si l’alcool et la viande sont interdits, les drogues douces y sont tolérées.

 

Et ce n’est pas fini ! Pushkar est surtout connu pour sa traditionnelle et très connue foire aux chameaux (Camel Fair) qui a lieu après la pleine lune en novembre (cette année du 10 au 21 novembre).

pushkar-camels-rajasthan.jpg

C'est une expérience unique, entre spectacles de magie et de cirque, animations de fête foraine, courses de chameaux et concours de beauté du bétail. Et on dit que c'est l'une des plus grandes foires aux chameaux au monde.

pushkar_camel_festival.jpgEntre quatre mille et six personnes s'y pressent chaque jour sur les rives du lac Pushkar, des chameliers du désert de Thar et des milliers de pèlerins, sans oublier les nombreux touristes en provenance du monde entier.

Les habitants s'y rendent, habillés pour l'occasion de leurs plus beaux atours, notamment les femmes. Ils viennent de toute la région avec leurs animaux, vaches, moutons, oies et surtout chameaux. Ceux-ci sont nettoyés et décorés avec soin, certains portent colliers et bijoux d'argent.

A l'issue de cette foire, des courses de chameaux et de chevaux sont organisées, ainsi que des concerts, un match de cricket, un concours du plus bel animal.

 

Vous pouvez trouver plus de détails sur les dates de la foire sur le site "officiel" www.pushkar-camel-fair.com/

 

india-camel-fair_1014207c.jpg 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02