Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 14:01

WNNimage-honorkillingIndia.jpgLes media parlent beaucoup en ce moment des crimes d’honneur. Les crimes d’honneur sont les crimes commis à la suite de mariages inter castes ou de mariages qui sont réprouvés par une ou les deux familles. Ce sont souvent les familles qui commettent ces crimes mais parfois c'est le conseil de village qui les ordonne ! Et effectivement cela est fréquent.

 

C’est tellement fréquent en ce moment que la Cour suprême est intervenue après la recrudescence de ces crimes, et notamment à New Delhi ces derniers mois. Un couple a été tué par balles dimanche, dans le nord-ouest de la capitale indienne, abattu par le frère de l'épouse, dont la famille n'approuvait pas le mariage. La semaine dernière, une jeune femme et son amant ont été battus puis électrocutés à mort par la famille de cette première pour les mêmes raisons, dans le nord de la ville.

 

La cour suprême indienne est intervenue lundi pour obtenir des réponses du gouvernement central et de huit Etats à propos d'une pétition d'après laquelle les autorités ont « misérablement échoué » et restent des spectateurs passifs face aux crimes d'honneur commis contre les jeunes couples et les femmes.

Ces jours-ci le Times of India a ouvert le débat : ses lecteurs étaient invités à répondre à la question suivante :

Is there any honour in killing for 'honour'?

The growing incidents of honour killing in different states, and now in the national capital, have proven that caste and its brutal ramifications are still prevalent in India. Many of us are plainly baffled by the incidents, often arguing that the phenomenon is at odds with the new and resurgent India that we hope and dream about. But is it actually for the sake of family honour? Who gets to decide what is honourable? What about our collective honour as a society? Will any law against honour killing be effective in the absence of a genuine will on the part of the people themselves? We cannot expect our political leaders to answer such questions in an honest manner. They have displayed their abhorrent dilly-dallying over it, preferring silence or collaboration for electoral gains. The onus now clearly lies on the responsible citizens of the country to raise their voices against a practice that defies the idea of an inclusive and tolerant India.

 

87% des lecteurs qui ont répondu à cette question ont répondu non et 13% ont répondu oui.

 

Nous publierons demain quelques extraits des réponses faites par ces indiens qui pensent que les crimes d’honneur sont justifiés.

 

A SUIVRE

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02