Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 05:04

figure1.jpgMaqbool Fida Husain, plus connu sous le nom de Husain, est un artiste et un peintre indien né en 1915 et très connu.


D'après le magazine Forbes, il est le « Picasso de l'Inde ». Après une longue carrière, son travail est devenu controversé en 1996, alors qu'il a 81 ans, à la suite d'une publication sur des peintures de dieux hindous représentés nus, produits dans les années 70.

 

Nous pensons que Husain est véritablement un très grand peintre et vous comprendrez, en regardant ses toiles, pourquoi on parle du « Picasso de l’Inde » même si son style très varié fait également penser à la fraicheur de Matisse. Dans le même temps, les mentalités religieuses hindoues ont été heurtées par plusieurs peintures de Husain. Les musulmans ont aussi été heurtés par l’utilisation de mots issus du Coran dans une chanson de l’un des films qu’il a produit.

 



Husain vient d'une famille indienne musulmane. Sa mère meurt alors qu'il a un an et demi. Son père se remarie et ils déménagent à Indore. En 1935, il part à Bombay et entre à la Sir J.J. School of Art. Il peint d'abord des 1.jpgdécors de cinéma. Sa notoriété grandit dans les années 40. En 1947, il rejoint le Progressive Artists’ Group, un groupe de jeunes artistes désireux de rompre avec l'école bengalaise et d'encourager l'avant-garde à un niveau international. En 1952, sa première exposition en solo se tient à Zurich. En 1966, il reçoit le prix PadmaShree et le prix Padma Bhushan. L'année suivante, il réalise le film « Through the Eyes of a Painter » qui reçoit l’Ours de Berlin. Husain devient un des peintres les plus cotés d'Inde. Certaines de ses toiles ont atteint 2 millions de dollars US chez Christie's.

 

Il a également produit et dirigé des films, dont « Gaja Gamini » (avec sa muse Madhuri Dixit, une actrice indienne) et « Meenaxi ; a tale of three Cities » (avec Tabu).

 

Dans les années 90, certains travaux de Husain déclenchent une controverse, représentant des déités hindoues nues. Les peintures incriminées ont été produites dans les années 70, mais n'ont pas attiré l'attention avant 1996, quand elles furent reproduites dans un magazine mensuel Hindou Vichar Mimansa. En résulta 8 plaintes déposées contre Husain. En 2004, la Haute Cour de Delhi rejeta les accusations portées de « soutenir les inimitiés entre différentes communautés...en représentant des déesses Durga et Sarasvati d'une manière à heurter la sensibilité des Hindous ».

 


husains-bharatmata.jpgEn Octobre 1996, un groupe d'activistes du Bajrang Dal pénètrent dans la galerie Herwitz à Ahmedbad, et détruisent 23 tapisseries et 28 peintures de Husain. La controverse grandit à tel point qu'en 1998, la maison de Husain est attaquée par le Bajrang Dal et des oeuvres sont détruites. Les leaders de Shiv Sena revendiquent l'attaque.

 

En février 2006 le magazine India Today, publie une publicité pour « Art For Mission Kashmir ». Celle-ci représente entre autres Mother India sous les traits d'une femme nue avec les noms des États de l'Inde sur le corps. En février 2006, Husain est à nouveau arrêté et accusé de « blesser les sentiments des gens » à cause de ses portraits de déesses nues.

 

Une série de plaintes sont déposées contre lui, et un mandat d'arrêt sera lancé. Il sera également menacé de mort à plusieurs reprises. L'artiste quitte le pays en disant "les choses sont devenues légalement si compliquées qu'on m'a conseillé de quitter le pays".

 
                                          A SUIVRE

Partager cet article

Repost0

commentaires

France 03/03/2010 15:42


Pour un occidental cette répression est incompréhensible car si ses peintures ne nous choquent pas, les sculptures des temples nous surprennent beaucoup par ce qu'elles représentent parfois.


Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02