Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 10:30

Voici la lettre que Geoffroy aurait bien envie d'envoyer au Ministre Indien des Finances...

 

Monsieur le Ministre,

En tant que citoyen français et résident en Inde, j’ai l’honneur de porter à votre connaissance une situation qui non seulement porte préjudice à la santé des citoyens français résidant en Inde mais créé de fait une situation de profonde injustice.

Avant d’en venir aux faits, je tiens cependant à vous assurer de la profonde estime en laquelle la communauté française vous tient en raison des avancées profondes réalisées dans la politique financière et fiscale de votre pays ; c’est en effet sous votre autorité et impulsion, que l’Inde a su gérer les différentes crises financières qui ont affecté la plupart des pays.

Ainsi que vous le savez les vins étrangers, dont les vins français, sont lourdement taxés en Inde ; les taxes allant de 200 à 300%.

Mais en qualité de citoyen français mon propos, et cela ne vous surprendra pas, ne portera que sur la situation des vins français et des taxes auxquelles un régime fiscal brutal les soumet sans discernement.

Vous sachant homme de culture, il ne vous échappe pas que les vins français ont acquis une réputation incontestable de qualité qui n’a d’égale que l’incroyable variété des crus qui les représente.

Et lorsqu’on parle de qualité, on parle aussi de santé ; nos compatriotes sont en effet habitués à consommer avec modération et régularité les nombreux vins de nos terroirs nationaux dont la teneur en tanin assure au palais et à l’organisme tout entier un apport non seulement indispensable mais bénéfique.

Une étude récente a montré qu'il existe une corrélation entre la quantité de vin bue quotidiennement et le taux d'accidents cardio-vasculaires. Mais ce n'est pas du tout celle que l'on pourrait imaginer. En réalité, moins on boit de vin, plus les risques d'infarctus sont élevés. Tous les pays ont ainsi été classés, et il en ressort que les populations les plus exposées aux accidents cardio-vasculaires sont celles dont les habitudes alimentaires privilégient la bière, les alcools blancs ou tout simplement l'eau.

Toutes les études soulignent également que les changements d’habitudes alimentaires sont une atteinte à l’équilibre de l’organisme.

Par ailleurs, Monsieur le Ministre, le vin fait aussi partie de la culture indienne, même si cela est moins connu ;  dussé-je vous rappeler que parmi le panthéon des divinités indiennes, certes elles sont nombreuses ce qui a au moins l’avantage d’excuser les défaillances de la mémoire, il y a Châmunda Mata, cette Mère féroce qui a de grands yeux; habillée de rouge et de vert, parée de guirlandes de fleurs, elle se tient, avec son vâhana, le Lion, devant elle. Le culte de Châmunda comporte des sacrifices d'animaux et des offrandes de vin.

Dans ce même Panthéocapitaine_haddock1.jpgn, il y a Surâ, souvent décrite comme vin personnifié, qui est représentée comme une déesse terrible à dix huit bras et trois yeux. De haute taille, elle est aussi dangereuse que le feu destructeur. Elle fait peur aux démons, mais est une bénédiction pour les anges.  Cette déesse tire son nom du mot surâ, sorte de bière utilisée pendant la période védique et ayant à peu près les mêmes usages que le Soma, tout en étant de moindre qualité.

Et puis, dans le domaine des Arts, nous voulons vous rappeler le quawwalî, ce genre musical, qui exprime une dévotion soufie, originaire de l’Inde du Nord du XIVe siècle. Ce sont des chants qui se classent en deux groupes : les hamd ou manqabat qui expriment des chants dévotionnels dédiés à Allah et les ghazal qui désignent des chants profanes célébrant le vin ou l'amour.

Monsieur le Ministre, souvenez-vous aussi de Sri Aurobindo et de sa recherche de sens dans les Vedas, ce texte d’une haute valeur spirituelle écrit dans une langue symbolique ; et on voit bien qu’Indra est Dieu d’esprit, au-dessus de l’Indriyas, c’est à dire des sens. Ainsi le Vedas indique l’appel à Indra et Varyu (qui représente l’air) pour boire le Soma Rasa, la signification intérieure est d’employer l’esprit par les sens ; et Soma signifie le vin des dieux et également le bonheur divin. Bonheur divin et bonheur du vin !

Bien entendu, nous comprenons que les vins puissent être taxés, comme cela se produit dans beaucoup de pays.

Aussi, nous vous invitons à bien vouloir considérer un allègement sensible du montant de cette taxe, dont le niveau, en Inde, est incroyablement élevé. Cela n’aurait pratiquement pas d’impact sur les recettes fiscales dans la mesure où nous proposons que cet allègement ne soit appliqué qu’aux citoyens français résidant en Inde et comme vous le savez, cette communauté est faiblement représentée.

Ainsi, vous permettriez aux citoyens français de reprendre leur vie normale et de sentir encore mieux dans leur pays d’adoption, pays qu’ils aiment tout en voulant le rendre plus facile à vivre.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre des Finances, l’expression de ma considération distinguée

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Barbara Sussfeld 09/02/2011 15:59


Celle-ci, elle est parfaite... Une reponse du Ministre?


Olivia et Geoffroy 09/02/2011 16:24



It will take some time...



Thomas 03/02/2011 12:01


Avec le direct Emirates Dakar/Dubai, cela va beaucoup plus vite et en tout confort maintenant :-). On pourrait du reste avoir le même regret pour la Louisiane, soit près d'un tiers du territoire
américain actuel, cédé par Napoléon pour l'équivalent de 220 M USD actuels ; tout cela pour une retraite de Russie...


Tom 03/02/2011 00:52


Aille, je doute qu'une distinction par nationalite sied a nos amis et egalement buveurs de vin australiens, sud-africains, italiens ou espagnols... Que n'a-t-on conserve nos comptoirs afin de
lutter contre la culture du houblon et du malt : la Kingfisher a 5000 roupies et le Saint Julien a 65 au lieu du contraire... Rappelons cependant que Bombay est particulierement mal loti du fait 1/
de la taxe speciale aux portes du Maharashtra (recemment revue cependant) et 2/ de l'octroi encore en vigueur aux portes de la ville. A cet egard, les lineaires des Casino de Dakar n'ont rien a
envier, en quantite, qualite et prix, a ceux de Paris. Une pensee pour cet obstacle au rayonnement francais, un verre de Gaillac 2007 a la main !


Olivia et Geoffroy 03/02/2011 04:57



Merci Thomas; le saint-julien à 65 roupies, voila qui fait  rêver ! Oui si un stupide ministre de Louis XV n'avait pas révoqué Dupleix, la face de l'Inde en eut été changée. Bon, on va
valler faire nos courses à Dakar...



Julien 02/02/2011 23:53


Vous pouvez toujours essayer en commençant la lettre par : Karodon karod Kasmasate kaale kachhue (Mille millions de mille milliards de mille sabords)


Christelle 02/02/2011 21:12


Tentez votre chance, il appréciera sûrement toutes vos recherches historiques!


Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02