Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 07:42

http://cbhg.org/wp-content/uploads/2009/07/tintin_3.jpgOn ne soupçonne pas la place que les gourous ont en Inde ! Ce terme de gourou, pour nous occidentaux, nous fait d’abord sourire et nous fait penser un peu à cet illuminé prédisant la fin du monde dans un album de Tintin. On pense aussi à quelques personnes peu scrupuleuses et prêtes à s’enrichir de la crédulité d’autrui ou à des sectes ! Bref, beaucoup d’images sans réalité, au moins en ce qui concerne l’Inde.

Le terme guru vient du sanskrit et signifie « enseignant, maître » ou encore « celui qui dissipe les ténèbres » ! Le gouru est donc celui qui aide à passer de l’obscurité l’ignorance) à la lumière (le savoir) et en la matière les gourous ont plutôt bien résisté à l’invention de l’électricité. Le gourou a d’autant plus facilement sa place dans l’hindouisme que cette religion n’a ni dogme ni autorité centralisée, ni école, ni clergé, ni école de formation pour les gourous.

Mais alors comment fait-on pour devenir gourou ?

Il n’existe pas de gourou auto proclamé ! C’est la reconnaissance publique du niveau d'accomplissement intérieur qui laisse entendre que tel ou tel a la stature d'un maître. Plus que de la religion hindoue, ce dont parle le gourou est de la vie intérieure, de la vie spirituelle ; mais un gourou n’existe pas tout seul et il a des disciples et surtout des fidèles qui viennent le voir, le consultent ou lui posent des questions ; et on attend du gourou qu’il trouve des solutions.

En vivant en Inde shirdi_sai_baba.jpgon s’aperçoit de l’importance des gourous. Nous avons déjà parlé de Sai Baba (le vrai) dont on voit tous les jours les portraits collés ici ou là. Et pourtant cet homme parlait peu, n’a rien écrit. Ce sont ses disciples qui écrivirent son enseignement, ce qui doit vous rappeler quelqu'un...  Mais il exerçait une influence très forte sur ses interlocuteurs et on disait de lui qu’il voyait instantanément au fond du cœur des personnes qu’il rencontrait pour la première fois. Son rayonnement fut d’autant plus grand qu’il se situait au carrefour de l’islam et de l’hindouisme.

Mais si on creuse le sujet on découvre aussi que les gourous sont bien entrés dans la modernité.

Ainsi, Coimbatore Krishnarao Prahalad, professeur de Corporate Strategy à la Ross School of Business dans le Michigan (Etats-Unis), a conquis en 2007 la première place du "Thinker 50", ce classement qui consacre les "Gourous" de l'année, c'est à dire les penseurs vivants les plus influents dans les domaines de l'économie et du management. Après avoir été haut placé dans le classement pendant des années (trosième en 2005) C.K. Prahalad a devancé pour la première fois Bill Gates et Alan Greenspan, l'ancien président de la banque centrale des Etats-Unis. Trois autres indiens se trouvaient dans le classement : Ram Charan, enfounder2.jpg
22ème position, Vijay Govindarajan en 23ème position et Harvard's Rakesh Khurana en 45ème position. C.K. Prahalad est mondialement connu, notamment pour ses ouvrages de réflexion sur le management et l'économie («La fortune en bas de la pyramide : éradiquer la pauvreté par les profits », publié en 2004).

Il existe un autre gourou très connu qui s’appelle Swami Parthasarathy qui a fondé la Vedanta Cultural Foundation, une académie consacrée à son enseignement. Et cette académie assure des interventions au profit des grandes sociétés en abordant notamment des sujets comme le self-management, comment réduire le stress et augmenter sa productivité. Pour ceux qui l’auraient (momentanément) oublié le vedanta est une philosophie qui enseigne que le Soi est connu illusoirement sous forme d'une conscience limitée et fragile. La découverte du Soi élimine tous les voiles d’ignorance qui font obstacle à la Conscience pure et à la Joie qui en découle. Cette académie a des relations avec les plus prestigieuses universités américaines et fait des interventions auprès de la Banque Mondiale, le World Economic Forum (Davos), la NASA ainsi que des entreprises aussi réputées que Ford, Microsoft, Chanel !


L'Inde n'a pas fini de nous surprendre !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean-Jacques Maurice 03/02/2010 15:39


J'aime bien la façon de fonctionner des indiens,chacun sait rester sur son quant à soi et on se méfie donc de la raison pure.


Olivia et Geoffroy 06/02/2010 14:46


Oui mais quelques fois on aimerait davantage de rationalité dans la vie quotidienne ! Cela étant, leur conception de la vie est tellement différente que c'est fascinant. La "spiritualité" est
partie intégrale de l'homo indianus.


Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02