Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 10:26

Le vin français est fortement taxé en Inde et le montant des taxes varient d'un Etat à l'autre, de 100 à 400% ! Ce qui fait que dans les wine shops on peut se procurer du vin français mais dans une gamme de prix qui commence à 50 € ! De quoi sombrer rapidement dans une profonde déprime, plus économique en l'occurence qu'un coma éthylique.

Mais les descendants de Descartes, et arrière descendants de Bacchus ne pouvaient rester les bras croisés sans chercher d'autres moyens de lever le coude !

Il existe donc dans la petite communauté gauloise de Bombay des combines qui permettent de soutenir la consommation de nectars hexagonaux de manière raisonnable, car à une telle solidarité patriotique on se sent naturellement obligé...

Nous avons donc un fournisseur de vin. Appelons-le Kadarash pour protéger son identité.

Kadarash, la première fois qu'on le rencontre, vous surprend. Il est vêtu de manière très simple et son apparence est peu soignée (quelqu'un d'autre aurait écrit cradingue, comme quoi même dans le domaine du vin on peut manquer d'étiquette). Bref pas vraiment le genre de type que l'on prendrait en stop. Il se promène souvent avec un panier en paille, à moitié troué, qui contient des "choses" enveloppées dans du papier journal, discrétion oblige. Ces choses ont la forme et la taille de bouteilles de vin et c'est là que cela devient intéressant. Pour compléter le portrait, notre ami Kadarash a la fâcheuse habitude de venir sonner chez nous à n'importe quelle heure, sans jamais nous prévenir. Mais bon... il y a des visiteurs non annoncés pour lesquels nous savons être compréhensifs.

Kadarash nous propose donc du vin français (Chablis, Médoc, champagne) à des prix plutôt sympathiques très proches des prix en France.

Bien entendu on se demandait comment il faisait pour s'approvisionner de la sorte ? Nous lui avons même posé la question et il nous a répondu d'un ton quelque peu guoguenard, qu'il demandait à tous ses amis indiens voyageant en France d'acheter des bouteilles à l'aéroport. Allons donc, et tu crois qu'on va gober cette histoire ! Non, on pensait plutôt aux rumeurs qui étaient parvenues jusqu'à nos oreilles,  à savoir qu'il se livrait à quelque traffic avec des consulats étrangers à Bombay (lesquels achètent le vin sans taxe) et que, moyennant quelque commission  (qui parle de pot de vin ?), il achetait à bas prix ces nectars français.

Puis récemment Kadarash semblait être en manque de vin ! Lorsque nous lui demandions de nous apporter du vin, il ne venait qu'avec une ou deux bouteilles; et si par hasard nous aimions l'un des vins et que nous étions prêts à en commander 4 ou 8 bouteilles, non il n'en avait plus.

Puis par une autre source apparemment bien informée, nous avons appris en fait qu'il existait bien un traffic mais avec l'aéroport de Bombay; en effet les compagnies aérienes stockent une partie de leur vin à l'aéroport et cet aéroport a une réputation plutôt sulfureuse en matière d'honnêteté. Bref des personnes de l'aéroport parvenaient à soutirer quelques bouteilles de ces stocks et les revendaient à des fournisseurs comme Kadarash ! Sauf que depuis les derniers attentats de Puné, les contrôles ont encore été renforcés et là il semble qu'il soit plus difficile d'accéder à la cave !

Bon, il nous reste encore quelques bouteilles en stock et il n'y a plus qu'à attendre que la situation se normalise...car ce serait le comble dans une ville pleine de bouchons de manquer de vin ! 

Et on espère ne pas patienter en vin !

vin001

Partager cet article

Repost0

commentaires

Thierry Goddet 25/03/2010 18:42


Cest excellent (ou ex-ceylan)....je me souvenais que le Bordeaux était mis en cale pour bonification, mais je ne connaissais pas ces détails qui en font une belle histoire.
Je suis ravi de l'idée de relayer le concept de Cavissima sur le blog et plus et plus. C'est très sympa de votre part. Si vous souhaitez des photos et du texte, nous nous ferons un plaisir de vous
assister. Cordialement / Th Goddet


Olivia et Geoffroy 25/03/2010 19:04


pour nos autres lecteurs, votre commentaire se rapporte à nos articlles du 24 et 25 février (devinette et réponse) àpropos de lamention "route des indes" sur l'étiquette de vin des années
1860.  Nousprendrons de sphotos de votre site.


Thierry Goddet 24/03/2010 17:39


Bonjour, merci de vos encouragements.
Auriez vous des recommandations à nous faire pour faire connaître notre propositions aux expats qui vivent en Inde ? Comment pourrais je faire pour appointer quelqu'un qui pourrait me représenter
localement ?
Merci d'avance pour vos réponses
Cordialement
T Goddet


Olivia et Geoffroy 25/03/2010 17:53


Merci de votre message. On va faire dans les jours qui viennent un article sur Cavissima et sur votre recherche de représentant local. Nous aimons bien le concept de Cavissima...
A tou hasard regardez les deux articles (devinette er réponse) que nous avons publiés les 24 et 25 février dernier sur le vin... Cordialement


Thierry Goddet 05/03/2010 18:55


Bonjour, j'ai bien aimé votre post. On se retrouve bien dans l'ambiance expat de ces grandes villes indiennes et de la difficulté d'approvisionner de façon régulière ce qui nous manque réellement
quand on est loin des bases.
En tant qu'ancien expatrié, j'ai créé pour les expatriés un service de constitution de cave en ligne, afin de se constituer le cadeau dont on rêve tous d'avoir à son retour. La carte des vins faite
par un très grand sommelier est sublimissime; le stockage en Bourgogne assure un parfait mûrissement à faible coût. Vous suivez votre cave online et partagez avec vos amis... Le temps passe et
votre cave de rêve est prête.
Je vous invite à regarder ce site et à le faire connaître aux français expatriés en Inde. Cela pourrait en intéresser plus d'un.
A bientôt... et bonnes dégustations
Thierry Goddet


Olivia et Geoffroy 21/03/2010 09:36


Merci. Nous avions entendu parler de votre projet; l'idée est rès bonne ! On vous souhaite plein de succès. Cordialement.


cecilemy 04/03/2010 19:38


Waouh, pas toujours facile d'être loin de son pays surtout pour les épicuriens français aimant le bon vin mais à un prix raisonnable:-)
Je croise les doigts pour que la situation revienne à la normale pour vous:-)


Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02