Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 10:47

Le premier vol aéropostal du monde a eu lieu en Inde et le pilote était français !

Le 1er vol postal officiel effectué avec un appareil plus lourd que l'air – cela avait déjà été fait en ballon ou en dirigeable – fut une véritable affaire internationale. Autorisé par le gouvernement des Indes, le vol fut en fait réalisé par un pilote français à bord d'un avion construit en Angleterre, propriété d'un Anglais et conçu en France. Comment cela a-t-il débuté ?


Fin 1910, la Humber Motor Co. de Coventry (GB) envoie en Inde une équipe de 5 personnes accompagnée de 8 avions démontés à bord du navire « SS Persia ». Ils sont tous invités par le gouvernement des Provinces Unies de l'Inde (UP). La compagnie va y présenter ses produits lors d'une Exposition industrielle et d'agriculture qui se tient à Allahabad.


Humber a débuté la construction d'avions la même année. Il fabrique des appareils Blériot sous licence, en accord avec le concepteur du monoplan français, ainsi que des biplans Sommer conçus par le pilote et constructeur Roger Sommer. Ces derniers sont des améliorations d'un appareil de type Henri Farman. Tous ces avions sont équipés d'un moteur rotatif Gnôme à 7 cylindres et de 50cv. Sur le Sommer, monté à l'arrière, le moteur et l’hélice poussent l'avion, alors que le Blériot, motorisé à l'avant, est tracté par l'hélice.


L'équipe franco-anglaise est conduite par Walter George Windham, et compte 2 pilotes et 2 mécaniciens. Windham peut être qualifié de visionnaire en aviation puisqu'il fonda le 1er aéroclub de Grande Bretagne. Parmi les 2 pilotes, figure un Français de 23 ans, Henri Péquet et l'Anglais Keith Davies. Le « SS Persia » accoste à Bombay et les mécaniciens démontent encore les appareils (2 Sommer et 6 Blériot) pour pouvoir rejoindre Allahabad par le train, où ils arrivent le 5 décembre 1910. Le 10, les aéroplanes sont entièrement remontés et opérationnels depuis un terrain de polo proche de l'exposition.

  

Comment Péquet a-t-il abouti là ?

 
pequet.jpgIl débuta comme mécanicien chez Gabriel Voisin en 1908. En cette qualité, il accompagna Sanchez-Besa au meeting de Berlin. L'année sui-vante il se teste au pilotage et le 30 octobre 1909 fait son 1er décollage. Quelques jours plus tard, il y a le feu à bord de son avion et il est probablement le 1er pilote à qui cela arrive. En 1910, il participe au meeting de Buenos-Aires (Argentine) puis devient instructeur de vol à Reims.

 

Il passe son brevet de pilote le 10 juin 1910 (No. 88) sur un avion Voisin, en dernier, après ses propres élèves. Péquet n'a donc déjà plus peur des grands voyages et a déjà pratiqué des appareils très variés en fort peu de temps. Humbert recrutait des pilotes pour cette aventure en Inde, Péquet s'est porté volontaire.


A Allahabad, très rapidement, le vicaire de l'église de la Sainte Trinité contacte Windham. Il a l'intention de récolter des fonds pour améliorer un hôtel local pour étudiants indiens, en utilisant un avion. Windham pense très vite à transporter du courrier par les airs avec un marquage spécial, en survolant par exemple le Gange et en rejoignant la ville la plus proche, Naini, à 10 km. Avec une surtaxe de 6 annas cela devrait permettre de générer des bénéfices pour le « Oxford & Cambridge Hostel ».


Le directeur-général des Postes de l'Inde et Sir Geoffrey Clarke, postier général des Provinces Unies approuvent officiellement le procédé et ses implications. Une énorme publicité est rapidement faite et plus de 6’100 pièces de courrier s'empilent en vue de ce 1er vol postal de l'Inde. Le gouvernement indien produit alors un cachet spécial pour ce courrier, basé sur un schéma de Windham montrant une vue latérale du biplan Sommer. Le cachet porte l'inscription en majuscule FIRST AERIAL POST U.P. EXHIBITION ALLAHABAD. Les timbres seront ceux en vigueur localement

 

Les cartes postales et les enveloppes à transporter sur le vol sont donc oblitérées avec le marquage prévu, et certaines incluant le nom de la ville de départ, Allahabad, et une date. Bien qu'originellement prévu pour le 20 février 1911, le vol s'effectue en fait 2 jours plus tôt, le samedi 18. Cette date coïncide avec le festival Hindou de Purna Kumbha, qui n'a lieu que tous les 12 ans. En cette occasion, de nombreux Hindous font un pèlerinage vers le Gange et s'y baignent pour effacer leurs péchés.

 


L'un des biplans Sommer est choisi pour le vol car il est capable d'emporter une charge plus élevée que le Blériot. Ce Sommer s'est aussi montré plus habile dans le climat lourd et humide local. C'est Henri Péquet qui est choisi comme pilote, lui apportant là une sorte d'immortalité et reléguant l'autre pilote a de la figuration.

 

L'équipement de bord de l'avion est rudimentaire, sans tableau de bord. Péquet possède un altimètre fixé sur son genou gauche et une montre au poignet droit. En l'absence de compte-tour du moteur, la montre sert à chronométrer la cloche à huile qui alimente le moteur, celui-ci devant tourner à 1’200 t/m ou 20 tours par seconde. Ainsi équipé, le pilote décolle pour un court vol de 8 km et d'environ 10 minutes. L'appareil vole à 450 m maximum et à une vitesse de 75 km/h. En survolant le Gange, l'avion est en outre observé par au moins un million de pèlerins.

 

En plus du courrier des Postes, Péquet a dédicacé 400 cartes postales le montrant aux commandes du biplan, vendues 1 roupie pièce, également au bénéfice de l'hôtel pour étu-diants. Tout ce courrier est placé dans un sac d'environ 15 kg, sanglé sous les cuisses du pilote.

 

 b213e.jpg

 

 

Après l'atterrissage à Naini, Péquet remet le sac postal au postier local. Le courrier poursuivra ensuite sa route par voie terrestre vers des destinataires du monde entier. Tous les acteurs sont conscients qu'il s'agit du 1er vol postal de l'Inde. Mais comme il aurait pu se passer un événement postal semblable n'i435 Boeing 707mporte où sur la planète depuis l'embarquement des aviateurs 3 mois plus tôt, ils ignoraient, en ce 12 février 1912, qu'ils avaient accompli en même temps une première mondiale et réalisé un événement historique !

 

 

En 1961, l'Inde émit une série de 3 timbres pour commémorer le vol de Péquet, montrant le biplan Sommer, avec une oblitération spéciale anniversaire.

 

(source : club philatélique de Meyrin)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02