Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 10:40

La sortie en Inde d’un film sur Hitler fait des vagues et inquiète.

 

Selon le metteur en scène, Rakesh Ranjan Kumar, le film retracera les derniers jours du dictateur nazi, y compris sa vie dans son bunker de Berlin, et l'Allemagne après sa mort en 1945, a-t-il déclaré cette semaine au quotidien Mumbai Mirror.

 

Selon le producteur, Anil Sharma, il s'agit "d'une description analytique des idéologies suivies par Hitler". "Nous allons essayer de montrer ses peurs, l'insécurité et les pressions qu'il affronte pendant qu'il prend des décisions cruciales", a-t-il détaillé. Selon d’autre sources  le film intitulé «Cher ami Hitler» en référence à deux lettres adressées au dictateur par le père de l'indépendance indienne, Mahatma Gandhi,  se concentrera sur la personnalité de l'homme et sur ses relations aves ses proches à la veille de la chute du régime.

 

 010710hitlercar

Le cinéma indien comme on le sait est bien plus à son aise lorsqu’il est bollywoodien que lorsque qu’il s’essaye à des films prétendus historiques ; d’autant que le nom d’Hitler ne suscite pas les mêmes réactions qu’ailleurs.

 

Il y a malheureusement une chose qui est sûre, c’est que Hitler exerce une fascination sur la jeunesse indienne, fascination qu’il n’est pas aisé de comprendre.

 

Certains assurent cependant que c'est avant tout parce que la droite hindouiste nationaliste prend le Führer en exemple qu'il est si populaire en Inde. Hitler aurait été, aux yeux de nombreux Indiens,  "un grand leader" qui avait un "sens de l'histoire" de son pays. Bal Thackeray, le chef du Shiv Sena, un parti d'extrême droite basé à Bombay avait publiquement déclaré être un admirateur d'Hitler, il y a quelques années. Dans l'Etat du Gujarat, gouverné par la droite nationaliste du Bharatiya Janata Party (BJP) et théâtre de pogroms antimusulmans en 2002, plusieurs manuels scolaires d'histoire omettaient jusqu'à récemment, de mentionner la bose-hitler.jpgShoah dans le chapitre sur la seconde guerre mondiale.

 

Difficile cependant d'établir un lien politique direct, tout comme pour le symbole de la Swastika, emprunté par pur hasard par Hitler à l'hindouisme, ou encore la brève alliance de circonstance entre le révolutionnaire indien Subhas Chandra Bose et le Führer pendant la deuxième guerre mondiale.

 

Nous pensons que la fascination que suscite Hitler en Inde vient avant tout d'une méconnaissance de l'histoire et du personnage, plutôt que d'un rapprochement idéologique.  "On ne peut pas comparer le BJP aux nazis. Je pense que c'est plus par ignorance que part volonté de glorifier Hitler", modère un journaliste du Times of India qui couvre le Gujarat depuis plus de dix ans.

 

Publication1-copie-1.jpgL'ouverture à Mumbai du bar "Hitler's Cross", en 2006, avait fait scandale et il avait du fermer avant d'être renommé,  à la suite de nombreuses plaintes d'associations juives, entre autres.  Le patron du bar paraissait tout simplement ignorer la sinistre réputation du dictateur…

 

BBC News publie à ce propos le témoignage d'un étudiant de 19 ans, admirateur d'Hitler: « Depuis que je comprends un peu l'histoire, j'admire Hitler. J'admire ses qualités de leadership et sa discipline. Il a hypnotisé toute la nation avec ses qualités de commandement et sa discipline ».

 

Pour l'universitaire Govind Kulkarni, cette fascination tient à une forme de crédulité des jeunes: « La jeunesse a besoin d'un héros, d'un patriote et Hitler était un fervent patriote. Les jeunes le voient comme quelqu'un qui peut résoudre les problèmes. Et les gens ici sont confrontés à beaucoup de problèmes ».

 

Nous comprenons que les masses indiennes soient à la recherche d’un leader charismatique dont la classe politique indienne est plutôt dépourvue, mais nous comprenons surtout que la méconnaissance de l’histoire peut faire des ravages. Et puisque ce pays aime tellement le cinéma, il ne manque pas de films sur le sujet (dont « Nacht und Nebel », « Nuit et Brouillard ») qui pourraient être montrés à la jeunesse indienne. Ce serait un excellent GPS pour éviter de prendre la mauvaise route !

 

 PS : la photo montrant le nom d’Hitler sur la vitre arrière d’une voiture est empruntée à l’excellent blog de Thomas : www.hindigo.net

 

sources :

http://www.aujourdhuilinde.com/actualites-inde-l-etrange-fascination-indienne-pour-hitler--5884.asp?1=1

 

  http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/befeo_0336-1519_1996_num_83_1_2410

Partager cet article

Repost0

commentaires

Melanie 02/09/2010 21:41


Bonjour à vous!
J'espère que vous avez bien profité de vos vacances et que le retour n'est pas trop dur entre décalage horaire et climat.

Pour revenir au film que prépare Rakesh Ranjan Kumar, Anupam Kher - acteur renommé en Inde - devait interpréter le personnage d'Hitler (ce qu'il a déjà fait au théâtre si je me souviens de ce que
j'ai lu... mais information à confirmer!). Cependant, devant la pression de son public à travers le monde et devant la réaction de la presse étrangère (il m'a demandé par exemple de lui traduire
quelques articles parus dans la presse française), il s'est finalement désisté du film car il comprenait que l'angle choisi par le réalisateur pouvait choquer.

En ce qui concerne l'exportation du cinéma indien en France, je ne peux m'empêcher de faire une remarque (et je m'excuse pour ce léger hors-sujet) - ce sujet étant mon sujet d'étude. Je ne suis pas
tout à fait d'accord avec vous Shriya, c'est au contraire les films avec danses et beaux sentiments qui causent un certain frein à la diffusion de film indien en France (et ce même pour les films
complètement différents). Ce n'est que récemment que des films commerciaux sont diffusés dans les salles ou à la télévision (l'exemple de Don passé sur Arte tout récemment). Mais dans l'ensemble,
un distributeur hésitera à proposer un film commercial indien (avec danses) car il sait (à tort ou à raison d'ailleurs) que la rentabilité ne sera pas au rendez-vous. Parmi les films historiques,
Jodha Akbar est d'ailleurs - et plus généralement, tous les films d'Ashutosh Gowariker - un des rares films récents à être sortis au cinéma et édités en dvd (Bodega films, c'est-à-dire une vraie
édition dvd et non une importation ou un piratage...).

Voilà, j'ai fini avec le hors-sujet haha

Je suis en tout cas contente de voir revivre ce cher blog après des vacances bien méritées!


Shriya 02/09/2010 20:19


Bonjour à tous et bon retour de vacances.

J'ai moi aussi été choquée la 1ier fois que j'ai entendu parlé de la popularité d'Hitler.
En discutant avec des Indiens et en étudiant l'histoire de l'Inde durant la 2iem guerre mondiale, j'ai pu avoir quelques pistes pour comprendre leur point de vue ( ce qui ne veut pas dire que je
suis pas d'accord avec eux) :

1 - Les ennemis de mes ennemis sont mes amis...

Les Indiens voulaient se débarrasser des Anglais qui les avaient humiliés ruinés durant quelques décennies, etc..étaient donc ravis que ceux-ci soient aux prises avec les Allemands.
Il y a eu des tentatives d'alliances avec les Allemands mais aussi les Japonais durant la 2iem guerre mondiale avec le leader Bose pour libérer l'Inde.

2 - D'autres voient plutôt ce qu'il s'est passé entre les 2 guerres et comment son parti aurait permis la renaissance économique de l'Allemagne humiliée après la 1iere guerre mondiale.

Les Indiens ne connaissent peut-être pas tous l'histoire tragique qui a lieu en Europe à cette époque mais ils savent très bien de quoi ils ont soufferts durant leur colonisation.

Les indiens font de très beaux films historiques : Jodha Akhbar, Rang De Basanti, Chandra Bose, la légende Bhagat Singh, the Rising, mais peut-être ces films dérangent-t-ils les occidentaux et ne
s'exportent que s'il y a des danses et des beaux sentiments...


Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02