Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 14:10

Ceux qui vivent en Inde savent que la notion de temps est l’un de ces mystères auquel on a du mal à s’habituer. Moins prosaïquement, cette conception indienne du temps peut engendrer d’incommensurables frustrations !

Et en creusant on s’aperçoit que l’hindouisme ne divise pas le temps comme nous ! Et là, avant de lire la suite de cet article, munissez-vous de votre calculette…

Le grand responsable c’est Brahmâ !

Brahmâ c’est le dieu créateur de l’hindouisme (on voit tout de suite que le vieux débat sur est-ce les hommes qui ont inventé Dieu ou Dieu qui a inventé les hommes est dépassé, car là la religion est directement créée par un dieu, ce qui paraît quand même assez logique). Donc notre Brahmâ est la clef qui va nous permettre de comprendre la division du temps selon le calendrier hindou.

Notons que ce Brahmâ est un personnage à part dans les divinités hindoues car il est membre de la trinité des dieux hindous (avec ses copains Shiva et Vishnu). Il est représenté avec 4 têtes et 4 bras, et chacune de ses têtes récite un des quatre Veda. A la suite d’un incident, Brahmâ est en pénitence et n’est pas honoré en Inde (sauf dans un seul temple), contrairement aux autres dieux. Aucun culte ne lui est rendu mais aucun rituel ne se déroule sans que son nom ne soit prononcé.

Il n’empêche, Brahmâ est le centre du temps !

En effet une journée de Brahmâ (kalpa) correspond à une période cosmique (4 milliards et 320 millions de nos années), soit le temps de création d'un univers. Une seconde la vie de Brahmâ dure donc environ 333 heures de notre temps, voilà qui donne la proportion de ce changement d’échelle.

Chaque soir Brahmâ s'endort et ses nuits sont aussi longues que ses jours. Durant son sommeil, l'univers se dissout "temporairement" en un chaos aqueux pour être recréé à son réveil. Tous les êtres vivants n'ayant pas atteint la libération du cycle éternel des naissances, morts et renaissances sont alors réincarnés en fonction du karma qu'ils ont accumulé au cours de leurs vies passées. D'après la religion hindoue, Brahmâ crée l'univers chacun de ses jours puis le réintègre en lui chacune de ses nuits, sous forme de potentialité. En somme, en utilisant le vocabulaire de la cosmologie actuelle, chaque jour de Brahmâ commence par un Big Bang et se termine par un Big Crunch. Mais, à la fin du cycle de vie de Brahmâ, l'univers se résorbera dans l'ineffable esprit du monde et un nouveau dieu créateur commencera un cycle de création.


Et une année de Brahmâ est égale à 360 kalpas (1 jour plus une nuit, fois 360, soit 3 110 400 000 000 années). On n’entrera pas dans le détail mais chaque kalpa est lui-même sub-divisé en 14 manvantara (ou âges du monde) de chacun 308 571 429 ans. Le kalpa est aussi divisé en 1000 mahayuga (grands âges) de 4 320 000 années.


Chaque mahayuga comprend 4 âges. A la fin du présent âge, Vishnu apparaîtra sur terre sous la forme de Kalki, chevauchant son cheval blanc Devadattaî. Toute chose sera détruite et l'univers préparé pour une nouvelle création, qui commencera au début du nouveau cycle.


Et ce Brahmâ, qui manifestement prend le temps de vivre, vit 100 ans soit 311 040 milliards d'années. Au terme de la vie de Brahmâ l’univers entier sera dissous, Brahmâ lui même cessera d’exister (il aura fait son temps !).


Voilà qui est fort intéressant. Les applications de ce calendrier sont multiples : on peut imaginer que les salaires actuels mensuels seront payés désormais tous les jours, selon la durée des journées établie par le calendrier hindou ! On peut aussi imaginer que dire que l’on fera quelque chose demain remplacera l’expression « aux calendes grecques ». Et en ce qui concerne notre blog, nous aurons droit à de longues vacances lorsque nous déciderons de ne publier qu'un article par jour !
 

Quoi qu’il en soit, pour nos collègues et amis expatriés de Bombay et d’Inde, la prochaine fois qu’un plombier indien vous dira qu’il arrive (alors qu’il a déjà 3h de retard) dans « some time », vous serez plus indulgents !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02