Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 10:34

Hier le Ministre des Finances présentait le budget de la nation et aujourd’hui toute l’actualité est largement dominée par les réactions à ce budget. La Bourse a d’ailleurs accusé le coup en plongeant de 6%.

Ces premières réactions négatives s’expliquent par le fait que l’Inde annonce ainsi un déficit budgétaire représentant 6.8% du PIB (à comparer à 6.2% l’an dernier), ceci faisant craindre une perte de confiance ultérieure dans la solidité de l’économie et des finances indiennes.

Mais à notre avis ce choix budgétaire traduit surtout une forte volonté de relance du marché intérieur rendue nécessaire par la baisse du commerce mondial et par un pari sur l’avenir ; en effet la croissance indienne est ramenée de 9 à 6% mais les autorités espèrent rapidement revenir à 8-9% de croissance annuelle  ce qui suppose quand même une amélioration de l’économie mondiale qui n’est pas encore perceptible.

L’Inde, dans ce budget, met l’accent sur les infrastructures (le gros point faible du pays) et le développement social, agricole notamment.

Un autre point important est la forte augmentation du budget de la Défense (+24%) qui traduit la prise de conscience par les responsables politiques qu’il n’y peut y avoir de développement durable sans paix et sécurité. Prise de conscience bien compréhensible après les attentats sanglants du 26 novembre dernier à Bombay. L’Inde reste le premier acheteur d’armement parmi les pays émergents (son équipement militaire est essentiellement russe), mais par rapport au PIB ce budget ne représente que 2%, loin derrière le Pakistan (5%) ou la Chine (7%).



Les réactions négatives des milieux d’affaires s’expliquent par l’augmentation du déficit public et le peu d’empressement montré par ce budget en matière de dérèglementation du secteur public et d’ouverture au capital privé ou étranger.



De notre point de vue, les choix budgétaires du gouvernement sont clairement exprimés et sont assez logiques. L’augmentation du déficit des finances publiques pour relancer le marché intérieur est un bon choix, tout comme la forte impulsion donnée aux infrastructures. Reste à voir si tout cela sera effectivement mis en œuvre dans des conditions de prix et de délai satisfaisantes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Djoh 08/07/2009 18:49

Est-ce vraiment en augmentant le budget de la défense qu'on amène la paix ?
C'est discutable...

En tout cas, on est bien d'accord, on souhaite tous que ça réussisse.

Olivia et Geoffroy 09/07/2009 17:15


"Si vis pacem, para bellum" ! Eternel débat en effet. On peut toujours discuter du montant de ce budget mais l'Inde a le droit de se faire respecter de ses voisins.
Mais si ce budget peut servir à améliorer la protection du territoire, cela se comprend après ce qui s'est passé en novembre.
Merci Djoh de votre commentaire, vous qui êtes un fidèle observateur de ce qui se passe en Inde.


Julien 08/07/2009 18:26

Pour voir écouté le ministre des finances pendant 2h lundi matin, je dois dire que c'est bien résumé !

Une annonce a eu l'air de faire particulièrement plaisir dans l'audience: la surcharge de 10% pour les "non-corporate tax payers" est abolie.

Olivia et Geoffroy 09/07/2009 15:21


merci Julien


Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02