Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 12:46

L’entreprise suédoise bien connue IKEA travaille depuis longtemps sur un un grand projet d’investissement en Inde. 25 magasins et 1 milliard USD d’investissements. Même si l’Inde est une grande économie, 1 milliard de dollars d’investissement, c’est conséquent.


IKEA était donc dans la dernière phase du projet, avant décision de lancement. IKEA rencontre les autorités indiennes et évoque notamment les contraintes règlementaires qui obligent IKEA à ne contrôler que 51% de sa filiale indienne et à trouver un partenaire indien pour les autres 49%.


La réglementation indienne, ici pour les investissements étrangers, est parfois curieuse. Des marques comme Reebok, Louis Vuitton peuvent être présents à 100% mais dans la distribution de meubles et autres accessoires c’est un maximum de 51%.

 

IKEA a évoqué ce problème avec des hauts fonctionnaires indiens en insistant sur le fait que sa politique consistait à avoir le plein contrôle de ses filiales partout dans le monde. Les hauts fonctionnaires ont indiqué que la loi c’était la loi et que cela ne changerait pas à moyen terme.

 

Vendredi dernier, IKEA à fait savoir qu’il renonçait à cet investissement indien compte tenu de la lourdeur des contraintes règlementaires.

 

Connaissant un peu ce sujet, il est probable qu’IKEA a été effrayé, d'une manière générale, par les lourdeurs bureaucratiques indiennes.

 

Dommage pour l’Inde et pour les consommateurs indiens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Thomas 16/06/2009 05:42

Et c'est encore plus trompeur puisqu'au delà de la distribution se pose la question de la production ; et là, effectivement, il y a une différenciation pour les produits du bois, qui sont réservés aux Small Scale Industries, a priori pas vraiment le champ de compétence d'un Ikea !

Thomas 15/06/2009 13:48

Mmmmhhh, j'ai quelques doutes sur cette histoire de loi différenciée : à ma connaissance, la distribution mono-marque est autorisée à 51% maximum pour le partenaire étranger, quel que soit le secteur. En revanche, c'est 0% (interdit) pour la distribution multi-marques de détail (d'où pas de Carrefour) et c'est jusqu'à 100% pour la distribution multi-marques de gros (d'où les formats spéciaux de Wal Mart).

Olivia et Geoffroy 15/06/2009 16:34


Merci Thomas pour cette précision. Le commerce de détail est bien protégé...


fanette 13/06/2009 16:37

... et dommage pour vous, chez Ikéa les lits sont sans parasites...

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02