Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 13:30

Les partis politiques indiens


Cette année, prés de 1000 partis politiques ont présenté des candidats aux élections ! Dans cet article nous vous présentons les deux grands partis politiques nationaux que sont le Parti du Congrès et le BJB.

Le Parti du Congrès


Le Parti du Congrès (ou Indian National Congress), fondé en 1885, participa à toutes les étapes qui ont mené à l'indépendance du pays, avec notamment la présidence de Jawaharlal Nehru dès 1929 et l'autorité charismatique du Mahatma Gandhi, en menant des campagnes de désobéissance civile et de boycott des produits britanniques (développé en concept d'autarcie économique, le swadeshi). Il a longtemps accueilli en son sein toutes les tendances politiques indiennes, y compris après l'indépendance. Sous les règnes de Nehru et de sa fille Indira Gandhi (qui forment, avec Rajiv Gandhi, la "dynastie" Nehru-Gandhi), le parti prit des orientations socialisantes (dirigisme économique, révolution verte, rapprochement avec l'URSS, etc.), mais depuis la fin des années 1980, ses orientations sont nettement plus social-libérales, quoiqu'actuellement allié avec deux partis communistes.


Le parti du Congrès fut au pouvoir de 1947 à 1977 (gouvernements de Jawaharlal Nehru mort au pouvoir en 1964, Lal Bahadur Shastri et Indira Gandhi), puis de 1980 à 1989 (Indira Gandhi et Rajiv Gandhi), et de 1991 à 1996 . Il perdu les élections générales pour la première fois en 1977, après deux années d'état d'urgence décrété par Indira Gandhi. Il est aujourd'hui mené par Sonia Gandhi (veuve de Rajiv Gandhi). Depuis les élections générales de mai 2004, c'est le premier parti en nombre de sièges à la Lok Sabha (145 sièges sur 543) et mène la coalition actuellement au pouvoir, avec Manmohan Singh comme Premier ministre. Sonia Gandhi, qui est d'origine italienne, ayant été attaquée par les militants nationalistes du BJP en tant qu'étrangère (italienne) a renoncé en 2004 à occuper cette fonction.


Le parti du Congrès se glorifie d'être un parti laïque et centriste, historiquement dominant en Inde. Cependant, ses résultats dans des élections nationales ont montré son déclin durant la dernière décennie. La popularité du parti a notamment été effritée par plusieurs affaires de corruption (dont l'affaire Bofors impliquant Rajiv Gandhi) et les problèmes sociaux et culturels résultant des réformes économiques libérales initiées par Manmohan Singh, alors ministre des finances, à partir de 1991.


Le Parti du Congrès a souffert dans un premier temps de nombreuses scissions, résultant de luttes de factions nationales ; en outre, depuis le début des années 1990, il a subi un transfert de sa réserve traditionnelle de voix (notamment les pauvres) vers des partis basés sur l'appartenance de caste, tels que le Bahujan Samaj Party ou le Samajwadi Party en Uttar Pradesh

 

Le BJB


Le Bharatiya Janata Party ("parti du peuple indien") est un parti à orientation nationaliste hindoue. Il a été fondé en 1980, à la suite de l'éclatement de la coalition du Janata Party, dont son héritier direct, le Bharatiya Jana Sangh, faisait partie. Héritier d'une tradition nationaliste née avant l'indépendance et hostile au Mahatma Gandhi (assassiné par un membre du RSS, une organisation proche du BJP), son ascension politique l'a propulsé sur le devant de la scène à partir de la fin des années 1980, et surtout avec la destruction de la mosquée d'Ayodhya en 1992.


Depuis 2004, le président du parti est Lal Krishna Advani (ancien ministre de l'Intérieur). Le BJP tire principalement sa force politique de la Hindi belt (régions du Nord et de l'Ouest de l'Inde peuplées d'hindiphone). Considéré comme le parti des hautes castes, des milieux commerçants, et du Nord, le BJP a cependant fortement accru son électorat dans les castes intermédiaires et dans des États du Sud  au cours des dernières élections nationales et régionales, en jouant sur les sentiments nationalistes religieux (hindutva) et économique (swadeshi).


Le BJP profite de l'appui du Vishwa Hindu Parishad (VHP), une organisation religieuse, et du Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS), une organisation militante, tous étant réunis dans le Sangh Parivar (la "grande famille" du nationalisme hindou, un réseau qui comporte également nombre d'associations, syndicats, etc.). Le VHP et le RSS préconisent de favoriser les hindous par rapport aux minorités musulmane et chrétienne. Ils soutiennent également la construction d'un temple dédié au dieu hindou Rāma sur l'emplacement de la mosquée de Babur (ou Babri Masjid) à Ayodhya (Uttar Pradesh). La mosquée avait été rasée par des activistes hindous encadrés par le VHP et le RSS en décembre 1992, provoquant des émeutes communautaires ayant coûté la vie à des milliers d'individus dans tout le pays, et l'instauration de la Presidential's rule (administration directe par le pouvoir central) dans l'État d'Uttar Pradesh, alors dirigé par le BJP.

 


Le BJP a dirigé l'Inde avec une coalition de partis régionaux la National Democratic Alliance, entre 1998 et 2004, avec Atal Behari Vajpayee pour Premier ministre. Ce dernier a pu imposer une ligne modérée et a approfondi les réformes économiques libérales de ses prédécesseurs.

Depuis les élections générales de mai 2004, le BJP est le premier parti d'opposition, avec 138 sièges sur 543 à la Lok Sabha.


Partager cet article

Repost0

commentaires

fanette 23/04/2009 18:46

Geoffroy, j'étais surtout habituée à tes dessins jusqu'à présent ; là, je suis épatée par tes talents de peintres...

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02