Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 13:16

L’Inde démarre ce jeudi 16 avril son processus électoral, c’est à dire l’élection des députés ; il s’agit de l’élection essentielle car la majorité politique qui se dégagera formera le gouvernement. Le même schéma s’appliquant pour les élections dans chaque Etat (Assemblée Législative).

 

Ces élections sont tout d’abord un évènement de taille car il s’agit de la plus grande démocratie du monde ! Lors des dernières élections de avril-mai 2004 il y avait 675 millions d'électeurs inscrits, 387 millions de votants (taux de participation de plus de 56%), 543 circonscriptions et 545 sièges (deux parlementaires pouvant être nommés par le Président pour représenter la minorité anglo-indienne), 700.000 bureaux de vote, des élections en quatre vagues qui s'étendent sur trois semaines: tout ceci donne la mesure de la machine électorale de la plus grande démocratie du monde. Cette année ce seront 714 millions d’électeurs qui se déplaceront dans 828.000 bureaux de vote et on mobilisera pas moins de 6 millions de policiers, soldats et observateurs chargés de surveiller le scrutin. Pour cette raison il n’est matériellement pas possible de faire voter tout le monde le même jour et les élections sont donc découpées géographiquement en 5 élections ce qui explique que le processus s’étale sur deux mois.

 

Et bien entendu cette « plus grande démocratie du monde » ne fonctionne pas comme chez nous, et ce qui nous frappe le plus c’est l’importance des partis politiques dans la vie politique indienne ; dans un précédent article nous avions écrit par erreur que les électeurs ne votaient pas pour un candidat mais pour un parti et nous corrigeons tout de suite ce qui était un raccourci un peu rapide. Les candidats votent pour un électeur mais celui-ci doit être présenté par un parti politique ; cela va plus loin car si pour une raison ou pour une autre (et cela se produit souvent en Inde, pays qui compte mille partis politiques), le candidat démissionne de son parti le siège devient vacant et une nouvelle élection est alors organisée. Les députés sont donc élus au suffrage uninominal direct, mais les autres dirigeants politiques sont nommés par les partis, par un collège spécial (cas du Président), ou nommés par le Président. Cela ne fonctionne donc pas tout à fait comme chez nous.

 

Si l’on essaye de prendre du recul par rapport aux thèmes de cette campagne, lesquels sont étonnement assez peu relayés et développés par les medias, il apparaît assez clairement que les grands partis nationaux perdent de leur influence et que les partis régionaux gagnent du terrain sans avoir cependant une vision nationale ; de fait, le vote se détermine surtout sur des enjeux locaux ou régionaux.

 

Nous allons donc publier une série d’articles sur le sujet avec un prochain article consacré à l’organisation de l’Union Indienne lequel sera suivi d’un article sur les deux plus grands partis politiques indiens que sont le parti du Congrès et le BJB. Les thèmes politiques qui font débat en Inde feront l’objet d’un troisième volet, même si les journaux consacrent finalement peu de place au débat d’idées. Nous terminerons avec deux articles sur les principaux leaders d’aujourd’hui et de demain du monde politique indien.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mélanie 17/04/2009 18:04

Sujet très intéressant. Par ailleurs j'ai vu, non sans surprise, quelques articles sur ces élections dans la presse française (pour la télévision, je ne peux pas dire, je n'en ai pas), et ma foi, j'ai trouvé ça bien. C'est rare de voir nos journaux évoquer de tels sujets (en tout cas en ce qui concerne l'Inde, pour les élections américaines, c'était autre chose...)

Olivia et Geoffroy 18/04/2009 09:06



Merci Mélanie de votre commentaire; oui ces élections indiennes ne passionnent pas les foules françaises... Mais pour nous bien sûr le sujet est important. Et la manière de faire de la politique
tellement différente de nos débats d'idées hexagonaux. Et aussi nous essayons au travers de ce rendez-vous électoral de voir comment la nation indienne, si fragmentée dans sa structure, peut se
rassembler ?



Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02