Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 10:36

Rien ne va plus entre les tigres et les hommes !

Dans la région des Sundarbans (forêts entre l’Inde et le Bengladesh), la population de tigres a augmenté et des tigres du Bengladesh ont immigré clandestinement vers la partie indienne de la forêt, à la suite des ravages d’un cyclone en 2007, en quête de nourriture.

 

Récemment un pêcheur parti tranquillement pêcher des crabes sur sa barque a été attaqué par un tigre, tué et traîné jusque dans la forêt. Un peu plus loin de là, en décembre, un tigre est entré dans le village Deulbari et 3 personnes ont été blessées. L’an dernier, dans cette même région, 6 personnes ont été tuées par des tigres.

 

Les autorités ont essayé d’installer des stations de nourriture aux abords de la forêt, mais les tigres continuent à rôder prés des villages.

 

Le fait est que de plus en plus souvent, les tigres en quête de nourriture veulent aller faire leurs courses dans les villages !

 

Mais la plupart des articles sur les tigres s’attardent moins sur les quelques indiens que les grands félins propulsent sur le chemin d'une réincarnation anticipée, que sur l’inquiétante diminution du nombre de tigres indiens !

 

Il y a les tigres qui meurent électrocutés (façon de partir en courant!) dans des pièges tendus aux daims, les tigres victimes d’accidents de la route (charmante façon de finir en pièces détachées), mais il a surtout les « braconniers » qui traquent inlassablement les tigres. Toujours est-il que la population féline décroît dangereusement ; il y avait 3508 tigres en 1997 et il n’y en aurait plus que 1411 aujourd’hui ! En passant, un coup de chapeau aux autorités indiennes qui semblent compter plus aisément les tigres que les humains ! Il y a même une National Tiger Conservation Authority qui a été instituée.

 

Les braconniers sont très actifs car les tigres sont recherchés pour leurs peaux ; ils le sont aussi pour leurs os dont les chinois apprécient les valeurs médicinales supposées. Si la peau d’un tigre vaut 20 fois moins cher que la peau d’un léopard (là aussi il y a des castes), le prix des os d’un tigre est le même que le prix des os d’un léopard.  Selon le Wildlife Crime Control Bureau (WCCB) –les organismes ne manquent pas en Inde - il y a eu 124 léopards victimes du braconnage contre plusieurs centaines de tigres. La WPSI ( Wildlife Protection Society for India) la SPA indienne affirme que le WCCB crée il y a 7 ans est totalement inefficace et que souvent les décès non naturels de tigres sont faussement attribués à des combats entre félins.

 

Aujourd’hui l’Inde abrite 40% du nombre de tigres dans le monde et la plupart vivent dans 23 réserves dont la plupart ne sont pas équipées pour faire face au braconnage.

 

La cause est noble et traverse la frontière car les grands voisins chinois se sont vus demander par les Indiens d’interdire une fois pour toutes le commerce de tigres, mais le seul résultat tangible a été la déclaration de la Fédération Mondiale des Sociétés de Médecine Chinoise qui a déclaré que les morceaux de tigre n’étaient pas nécessaires dans la médecine chinoise traditionnelle. Mais la tradition semble continuer…et cette maigre décision est un piètre baume (du tigre) pour panser les blessures indiennes !

 

Bref les indiens se battent dur pour sauver leurs tigres et tentent d’associer les grandes sociétés qui utilisent le tigre comme symbole (Exxon Mobil, Kellog, Tiger Beer) d’investir dans cette cause. Si un seul d’entre eux acceptait cela aurait un impact : ce que félin, l’autre peut le faire.


Les journalistes indiens du respectable « Times of India » vont même jusqu’à demander au champion de golf Tiger Woods de prêter son nom à une campagne d’opinion ! Ce serait effectivement un beau parcours pour notre champion.

 

On le voit l’avenir de Shere Khan, qui est un magnifique tigre du Bengale (et pas une panthère), n’est pas rose !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02