Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 09:48

L’histoire du diamant passe par l’Inde et même commence avec elle ! L’Inde a été en effet le premier pays à exploiter le diamant ; aujourd’hui la production diamantaire indienne est marginale, mais l’Inde est devenue un acteur majeur dans la taille des diamants. Nous racontons tout cela dans ce premier article, et dans un deuxième article nous vous raconterons l’histoire de 4 diamants célèbres venus d’Inde et dont vous avez déjà entendu parler.

 

Tous les historiens s’entendent pour l’affirmer : c’est en Inde que mention est faite du diamant pour la première fois — en un terme qui, déjà, l’associe à l’éclat et à la puissance.

Le sanskrit désigne le diamant par le mot vajra, « foudre, » ou par indrayudha, l’« arme d’Indra » — ce dieu guerrier hindou qui bataille éclair au poing. Dès le IVe siècle avant notre ère, un manuscrit sanskrit décrit par le fin détail ce qui caractérise le vajra idéal, à savoir un bel octaèdre. Déjà, l’objet est considéré comme étant de très grande valeur.

À quand remonte l’emploi du mot grec adamas pour désigner le diamant ? Difficile à dire, même si l’on sait que l’Inde antique est déjà en contact avec des peuples méditerranéens. Quoi qu’il en soit, la présence de diamants à Rome vers l’an 100 est confirmée par des écrits de Pline l’Ancien, par les gravures de certains saphirs et par des bagues à diamant portées en guise de talismans.

À partir du IVe siècle, la reconnaissance du christianisme va peu à peu faire disparaître les diamants de l’Europe : la jeune religion officielle voit d’un mauvais œil ces talismans romains et pierres magiques orientales! En outre, à la même époque, le commerce du diamant passe sous le contrôle de la Perse et des états du Moyen-Orient — lesquels détournent tout diamant sortant de l’Inde.

L’éclipse européenne du diamant durera près de mille ans... sans pour autant l’effacer des esprits ! Car le Moyen-Âge redécouvre les textes anciens sur les pierres. Des lapidaires médiévaux décrivent ainsi à leur tour avec force détails, les pouvoirs des pierres comme remèdes, antidotes ou poisons!

Le diamant a probablement été découvert en Inde vers l’an 800 av JC. Jusqu’en 1725, les fameuses mines indiennes de Golconde, en fait ville du marché des diamants, les pierres provenaient de nombreuses différentes exploitations de la région, était la seule source connue de cette gemme, avec une petite quantité extraite à Kalimatan (Bornéo). La source volcanique primaire de ces diamants n’a jamais été découverte, malgré cela, pendant près de 2500 ans, le sous-continent indien a été le seul producteur, ses gisements alluvionnaires étant assez riches pour fournir le marché mondial jusqu’au XVIIIe siècle.





En matière de production de diamants, l’Inde n’est plus maintenant qu’un petit producteur. En revanche, h
éritière d'une tradition millénaire, qui maintenait une petite activité de taille des diamants, l'Inde est devenue, en une quarantaine d'années, le plus grand centre de taille et de polissage de diamants du monde, devant Israël, bien que sa production minière actuelle soit très faible (81 400 carats en 2000, 60 100 en 2005).






Structurellement, le secteur indien de la taillerie est resté pulvérisé, voire inorganisé selon un point de vue non indien : il est constitué d'environ 100 000 petites entreprises employant plus de deux millions de personnes. C'est au Nord de l'Inde, dans l'Etat de Gujarat, que sont travaillés 80 % des diamants transitant dans le pays, avec une concentration de 90 % des unités de taille dans la seule ville de Surat.

 

 

                                            A SUIVRE

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02