Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 13:11

L’Equilibre du monde est le deuxième livre de Rohinton Mistry.

Ce roman expose les grands changements de la société indienne depuis l’indépendance en 1947. L’histoire se déroule dans une grande ville indienne que l’on devine pouvoir être Bombay à partir de 1975 époque où Indira Gandhi décrète l’Etat d’Urgence, avec le massacre des opposants et le scandale des stérilisations forcées et s'achève en 1984.


Les quatre personnages principaux  Dina Dalal, Ishvar Darji, son neveu Omprakash et le jeune Maneck venus d‘ horizons  divers,  arrivent tous à Bombay poussés par les changements économiques que connait l’Inde.


Ishvar et la famille d’Omprakash font partie de la caste Chamaar, une sous caste Dalit qui travaillent traditionnellement le cuir et sont tanneurs de père en fils. Ils sont considérés comme des intouchables (caste chargée des besognes impures ou humiliantes). Dans une tentative d'en
finir avec le système restrictif des castes et des violences qu’ils subissent, Ishvar envoie  son neveu en apprentissage chez un tailleur et parvient à devenir tailleur. Après le massacre de leur famille, son oncle et lui partent pour la ville afin d’obtenir du travail.


Maneck, vivant dans un petit village des montagnes de l’Himalaya qu’il affectionne tant, doit venir  aussi  à la ville pour acquérir un diplôme d’études supérieures au cas où son père perdrait son travail après la construction d’une voie rapide dans leur village.


Dina est issue d’une famille aisée et maintient une ténue indépendance à l’égard de son frère (qui ne cesse de vouloir la dominer ) en vivant dans l’appartement de son défunt mari et en exerçant la profession de couturière. Ne pouvant faire face au loyer de son appartement, Dina loue une chambre à ce jeune étudiant, Maneck et emploie Ishvar et Omprakash, les deux tailleurs,  pour faire de la confection avec elle.

Malgré leurs différences, les quatre personnages vont apprendre à se connaitre et vont chercher à recréer une cellule familiale en s’appuyant les uns sur les autres et traversent ensemble les problèmes financiers, les difficultés personnelles et les troubles politiques. Rohinton Mistry  avec beaucoup de sensibilité décrit une fresque tout en nuance incluant des personnages secondaires comme le cul-de-jatte exploité par le Maitre, des chats sauvages … . Tous ces personnages s’entremêlent, se croisent, et au fil des pages c’est le portrait de toute une communauté de pauvres urbains qui se dessine.


Mais d'une manière apparemment inévitable, des événements vont rattraper ce petit groupe et malgré la force de l’affection qui les unit les uns aux autres, celle-ci est bien peu de chose face à cette société qui offre peu d’opportunités d’emplois, pas de réelle chance pour une femme seule de s’en sortir, où les religions minoritaires sont discriminées, le racisme présent envers les nouveaux arrivants. Toutes ces pressions  progressives affectent chacun des occupants de l’appartement et  les premiers moments remplis d’espoir cèdent le pas à la tristesse et à la tragédie. Outre l'étude des caractères, les drames personnels et politiques, une multitude de silhouettes et d'aventures cocasses ou dramatiques animent cette fresque pleine d'humanité, qui couvre avec humour, tendresse et beaucoup d’émotion neuf ans de vie contemporaine en Inde.


Merci Sandrine de m'avoir fait découvrir cet écrivain avant de partir et de m'avoir offert ce livre touchant et à la tonalité si juste !


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Olivia 16/12/2008 05:34

Très bonne idée, je vais essayer de le trouver chez Crosswords.

Chouyo 15/12/2008 15:58

Le premier roman indien que j'ai lu !!! Il y a deux ans, avant de savoir que...
Je l'avais également trouvé fort, émouvant et passionnant. Plaisir à continuer en lisant "Une affaire de famille" ("Un si long voyage" est un peu moins bon).

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02