Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 14:50

Il existe une communauté juive en Inde, et en fait à l’origine il y avait 3 communautés différentes. Mais aujourd’hui les juifs indiens sont principalement ceux de la communauté de Bombay et comptent 5000 membres.

 

La communauté du Kerala (Cochin) serait assez ancienne mais leur histoire écrite date seulement du X° siècle lorsqu’un Râja leur accorda une charte. Des écrits de 1170 mentionnent l’existence de 1000 juifs observant la Torah. Aujourd’hui cette communauté a pratiquement disparu.

 

Il y a aussi la communauté de juifs baghdadi qui sont des juifs parlant l’arabe et émigrés d’Irak en Inde il y a 250 ans. Ils sont implantés à Kolkata (Calcutta) et Bombay. Cette communauté comptait, dans les années 40, 7000 membres mais aujourd’hui il n’y a plus qu’une cinquantaine de membres.

 

Enfin la plus importante communauté est celle de Bombay, appelée Bene d’Israël (fils d’Israël) ; selon la tradition ce sont des juifs de Palestine qui ont fui la persécution romaine il y a 2000 ans et qui ont émigré en Inde. Suite à un naufrage il n’y avait que 7 couples qui survécurent et dont descendraient tous les descendants actuels de la communauté.


Au moment de l'indépendance de l'Etat d'Israël, qui fut également l'époque de l'indépendance de l'Inde, un certain nombre de facteurs ont modifié la situation qui prévalait auparavant. D'abord il y eut une réaction négative à l'égard de groupes comme les juifs qui n'avaient pas joué un rôle actif dans la lutte de l'Inde pour l'indépendance, ce qui créa un sentiment de malaise au sein des communautés juives. De plus, le nouveau gouvernement indien adopta des mesures économiques qui ruinèrent le commerce auquel s'adonnaient beaucoup de juifs et par conséquent, ils s'appauvrirent. En même temps, un enthousiasme énorme gagna les juifs au moment de l'indépendance d'Israël.

Tout ceci eut comme conséquence une émigration très importante au cours des années qui suivirent la fondation de l'Etat d'Israël. Des milliers de juifs indiens, surtout de Cochin et des Baghdadi, quittèrent le pays. La population juive totale, qui dépassait les 25.000 personnes en 1948, commença à diminuer considérablement. Il faut ajouter que certains juifs décidèrent d'aller s'établir ailleurs qu'en Israël, ils partirent surtout pour l'Angleterre et pour d'autres pays de langue anglaise. La plupart de ceux qui sont restés en Inde sont des Bene Israël qui vivent à Bombay, Puna, et dans les environs.

Lors des attentats terroristes du 26 novembre le Centre Culturel juif de Bombay a été une cible des terroristes qui ont abattu 6 personnes de ce Centre (dont le rabbin Holzberg et sa femme) plus deux autres otages israéliens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Actualité et société
commenter cet article

commentaires

Chouyo 11/12/2008 05:33

Très bonne synthèse, sur un sujet qui m'intéresse tout autant que les autres abordés ici !
Pour ajouter mon grain de sel (héhéhé !), la religion juive n'a pas échappé, comme aucune des religions ayant pénétré en Inde, à la division en castes (ce qui est d'autant plus étonnant pour une religion aussi égalitaire), entre juifs noirs et juifs blancs. Un article là-dessus : http://www.booksmag.fr/magazine/le-numero-en-cours/dossier-detaille/article/la-guerre-des-juifs-du-kerala.html

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02