Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 14:11

Indigo, encore un nom à consonance indienne ? On connaît tous la couleur indigo, mais quelle est la véritable histoire de ce mot et de cette couleur ?

 

Le dictionnaire nous dit qu’il s’agit d’une matière colorante bleue violacée, extraite par fermentation ou ébullition des feuilles et des tiges de l'indigotier ou fabriquée par synthèse. Le nom scientifique de l’indigo est l’Indigo tinctoria L, et les amateurs de généalogie seront contents d’apprendre que l’indigo fait partie de la famille des légumineuses papilionacées. Ce même dictionnaire nous apprend qu’il existe aussi l’indican (glucoside extrait des feuilles de l'indigotier), l’indigomanie (il y a même des maniaques de l’indigo !) et l’indigoteur qui n’est pas quelqu’un qui travaille pour la police (vu que les uniformes des policiers sont bleus, on peut se poser la question) mais simplement un fabricant d’indigo.

 

L’indigo est aussi connu comme étant la 7° couleur de l’arc-en-ciel comme cela  a été énoncé par le savant britannique Isaac Newton. En réalité cette « découverte » de la 7° couleur est contestée car l’indigo n’est qu’une nuance fondue dans le spectre des couleurs visibles (ce que c’est bien dit !). Newton avait bien vu les 3 couleurs primaires (rouge, vert, bleu) et les 3 couleurs secondaires (orange jaune violet) mais a créé cette 7° couleur pour être en harmonie avec les 7 notes de musique, les 7 jours de la semaine, les 7 planètes alors connues… Bref la pomme avait sans doute frappé trop fort la tête de Newton.

 

Quittons l’arc-en-ciel pour mettre l’indigo sous le prisme de l’histoire ; au IXème siècle, la culture de l’indigotier est introduite par les arabes dans le bassin méditerranéen mais elle reste très marginale en Europe. Au XVIème siècle, les grandes découvertes vont court-circuiter les routes traditionnelles de l’indigo avec l’accès direct par mer aux Indes (ouvert par Vasco de Gama en 1497 - indigo rapporté en Europe par le Cap de Bonne Espérance dès 1516).
Aux XVI-XVIIes siècles : importation massive par les hollandais d’Inde pour le revendre en Europe, puis développement de la culture en Amérique.

Ces importations d’indigo de l’indigotier vont induire un bouleversement économique considérable en Europe : menace de ruine pour des régions entières de France, Italie, Allemagne, Angleterre, qui prospéraient grâce à l’indigo du pastel d’où un important combat protectionniste durant deux siècles des gouvernements des pays menacés contre l’indigo de l’indigotier (des lois très sévères jusqu’à la peine de mort).

Mais au XVIIIème siècle, la teinture de l’indigotier se généralise en Europe.
Les colonies anglaises d’Amérique du nord sont alors les plus gros producteurs suivis par les colonies anglaises en Asie. Au Bengale, la culture de l’indigotier y est si développée par les colons anglais du XIXème siècle qu’elle concurrence fortement la culture vivrière du riz d’où la "révolte de l’Indigo" en 1860-1868.

 

L’indigo présente l’avantage d’être facile d’utilisation (on peut teindre à froid) et de bien pénétrer les fibres ; pour cette raison il va être utilisé par l’inventeur du jean, Levi-Strauss, ce tailleur new-yorkais qui en 1850 sort le premier jean, conçu à l’origine pour être un vêtement de travail.

 

Mais finalement pourquoi cette couleur bleue ? Le premier jean n’aurait-il pu être rouge ?

 

Avouez que vous aimeriez bien avoir la réponse à cette question ?

 

A SUIVRE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

capestang 29/01/2009 18:13

merci pour cette article qui va m'aidez pour mon exposé sur l-indigo. Article assez bien détaillé at pas difficile à comprendre. merci encore

Olivia et Geoffroy 29/01/2009 18:58


Tant mieux si cet article vous aide pour votre exposé ! Je suppose que vous avez trouvé notre blog par hasard sur le net ?


BALTAUSS 23/11/2008 19:33

Donc si le rouge, le vert et bleu sont les couleurs primaires,
R+V=J
B+R=M
V+B=C
JMC sont les couleurs secondaires ou soustractives ,mais ceci est pour l'image photo,pour la peinture les mélanges sont différents.
A vous !

baltauss 23/11/2008 12:13

Bonjour les amis ,juste un petit mot quand aux couleurs primaires RVB et secondaires JMC soit jaune, magenta(violet),cyan(turquoise).
Amitiées,
Newton

Olivia et Geoffroy 23/11/2008 12:45



Effectivement merci Richard pour cette correction. Pour
être plus précis les 3 couleurs primaires sont le bleu cyan, le jaune et le rouge.


Couleurs secondaires : au nombre de3
(orange vert
violet), elles sont obtenues en mélangeant à part égales deux couleurs primaires.
On les appelle egalement couleurs binaires.



Fanette 22/11/2008 17:45

Un peu de chauvinisme ! je tiens à préciser que Levi Strauss a rapidement perfectionné ses premiers jeans en découvrant un coton provenant de Nîmes (d'où le nom Denim)!! Les premiers modèles, résistants mais raides, étaient faits de toile grossière, initialement destinée à fabriquer des tentes ou à recouvrir les wagonnets. Ces pantalons de travail étaient destinés aux chercheurs d'or.

Olivia et Geoffroy 23/11/2008 06:17



Merci de cette précision en effet. On peut ajouter que cette toile teintée était utilisée à Gênes depuis le XVI° pour fabriquer des pantalons aux marins et c'est cette toile appelée "Bleu de
Gênes" qui donna le nom de blue jean.


Le Blue jean est donc trés franco-italien...


 



Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02