Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 13:30

Le Premier ministre de l'Inde est la personne la plus puissante du gouvernement de l'Inde. Bien qu'occupant le deuxième rang après le président de la République, le Premier ministre est le véritable chef du Gouvernement central, le rôle du président étant largement cérémoniel.

Souvent perçu comme un technocrate peu charismatique, le Premier ministre indien, Manmohan Singh, a incendié ses opposants, parfois avec ironie, dans un discours qui devait être lu avant le vote de confiance au Parlement, il y a deux semaines.

"La gauche voulait que j'agisse comme si j'étais son esclave", a-t-il notamment lâché à l'intention des partis communistes, qui ont deserté le gouvernement, au début du mois, après quatre années de cohabitation difficile.  Des paroles suprenantes de la part d'un homme connu pour sa timidité. Le chef du gouvernement a cependant concentré ses attaques sur Lal Krishna Advani, l'un des principaux leader du Bharatiya Janata Party (BJP, nationaliste hindou), la principale formation d'opposition. Accusant l'ancien ministre de l'Intérieur d'avoir tenté de renverser son gouvernement à trois reprises "afin de satisfaire ses ambitions personnelles", Manmohan Singh  a raillé les mauvais calculs politiques du leader du BJP, lui conseillant de "changer d'astrologue". "Avant d'accuser les autres d'incompétence, Sri Advani devrait faire sa propre introspection", a t-il ajouté, moqueur.

Présent en politique depuis 17 ans, Manmohan Singh ne s'était encore jamais adonné à de tels propos. Décrit comme un personnage intègre, travailleur et discret, il constitue d'ailleurs une figure atypique dans le paysage politique indien. Considéré comme le "père" des réformes économiques indiennes du fait qu'il était ministre des Finances entre 1991 et 1996, au moment de la libéralisation, il a été nommé Premier ministre par la présidente du parti du Congrès, Sonia Gandhi, en 2004.

Architecte de l'accord sur le nucléaire civil, signé avec Washington l'année suivante, il a remporté une victoire personnelle, lorsque la coalition gouvernementale a remporté le vote de confiance sur ce dossier au Parlement, permettant à son gouvernement de poursuive les négociations sur le nucléaire et de finir son mandat.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivia et Geoffroy - dans Actualité et société
commenter cet article

commentaires

Blog Translation

English

Recherche

Meteo

click for Bombay, India Forecast

Archives

Visiteurs depuis avril 2010

free counters

 nrinumero02